Aller au contenu principal

Interview
« La confiance entre les Hommes a abouti à la création d’EXCEPTO »

Pierre Pagesse, président de l’agence de communication EXCEPTO.

Pierre Pagesse, président de l’agence de communication, Excepto Sa

Pierre Pagesse, vous êtes le président de la toute nouvelle agence de communication EXCEPTO  Sa dont le siège social est situé à Aubière. Quels sont ses domaines d’activité ?

Pierre Pagesse : Je précise avant tout que cette « nouvelle agence» est en fait le fruit de la fusion des sociétés Publicible et Auvacom(1) toutes deux éditrices des journaux « La Haute-Loire Paysanne », « Regards d’Aînés » et « L’Auvergne Agricole ». De par ce regroupement, EXCEPTO Sa poursuit plus que jamais les activités de rédaction, montage et édition des journaux. Car c’est là notre cœur de métier.

En fusionnant les deux sociétés, nous avons ainsi fait le choix de renforcer nos compétences rédactionnelles, tout en maintenant les deux Titres sur chacun des départements. Notre objectif étant bien sûr de préserver nos lignes éditoriales respectives.

La mutualisation des moyens techniques, financiers et humains de Publicible et Auvacom vise par ailleurs le développement de l’activité communication au sens large du terme ; une activité que nous assurions auparavant de manière plutôt « confidentielle », sans promotion ni commercialisation. Aujourd’hui, la mission d’EXCEPTO est d’accroître ses offres de service dans les domaines de l’édition, de la vidéo, de l’animation, d’organisation évènementielle… et de répondre ainsi aux différentes demandes de nos clients.

 

Quelles sont les raisons qui ont conduit à cette fusion et à la création d’EXCEPTO ?

P.P. : Le contexte dans lequel évolue la presse agricole départementale est fragilisé par des évènements inéluctables tels que: la baisse de la démographie agricole, le regroupement des annonceurs, l’augmentation des coûts de fabrication, la hausse des prix postaux et, pour couronner le tout, la disparition à terme, des annonces légales dans les journaux.

Tous ces éléments nous ont donc amenés à réfléchir à la mise en place d’axes de travail communs nous permettant de mieux anticiper l’avenir. Auvacom et Publicible ont alors décidé d’avancer ensemble et de construire un projet de développement capable d’absorber les changements dans l’économie de la presse spécialisée. Après deux longues années de travail avec l’ensemble des équipes, nous avons abouti à la création de la société anonyme EXCEPTO le 1er janvier dernier.

 

Un tel rapprochement entre deux départements était-il gagné d’avance ?

P.P. : Mes responsabilités et mon expérience à la tête de la coopérative Limagrain m’ont appris que l’aboutissement d’un projet, quel qu’il soit, n’est jamais acquis d’avance ! Sa réussite tient au travail engagé pour le mener à bien. Elle tient aussi et surtout à la volonté et à la responsabilité des Hommes qui conduisent ce projet.

Au-delà des raisons économiques, la confiance entre les actionnaires responsables de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme ont permis ce rapprochement et la création d’EXCEPTO. Nous avons su trouver l’équilibre politique et financier qui conduira notre projet économique. Nous avons su gérer la question de la gouvernance.

Enfin, nous avons su mener un projet commun de développement, au service de nos lignes éditoriales respectives et dans l’intérêt de la défense de notre profession et des productions qui la composent. L’unité et la cohésion ont guidé notre travail commun. Et quoi qu’on en pense, ce sont bien ces valeurs d’engagement, de responsabilité, de confiance et d’unité qui garantissent la réussite d’un projet.

C’est une nouvelle page qui s’ouvre pour la presse agricole et pour la communication en général ?

P.P. : Ce sont surtout de nouvelles perspectives qui se dégagent pour l’information et la défense des agriculteurs. La communication est aujourd’hui un véritable enjeu pour notre profession. Elle est le moyen de délivrer à nos concitoyens une meilleure image de notre métier. Nous

l’avons vu par le passé, l’image de notre métier est très vite détournée au profitd’idéaux et de théories contraires aux enjeux stratégiques de l’agriculture. Ne laissons pas à d’autres le soin d’expliquer et de communiquer sur notre profession ! Soyons justement unis et plus forts ensemble pour promouvoir notre beau métier.

 

(1)- La Sarl Publicible était la société éditrice de l’hebdomadaire départemental agricole «La Haute-Loire Paysanne» et du mensuel des seniors «Regards d’Aînés ». Elle assurait également une activité hors presse à travers la conception, la réalisation et l’édition de divers produits de communication.

- La Sarl Auvacom (Auvergne Agricole Communication) était la société éditrice du journal départemental « L’Auvergne Agricole ». Elle assurait aussi la réalisation, la conception et l’édition de divers supports de communication.

Deux sites

EXCEPTO, une seule agence sur deux sites :

- Agence Puy-de-Dôme : 11 allée Pierre de Fermat, 63170 Aubière

Tél. 04.73.44.45.00

 

- Agence Haute-Loire : 1 rue du 8 Mai 1945, 43750 Vals-près-le-Puy

Tél. 04.71.09.77.85

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole