Aller au contenu principal

Interview
"La chasse est une façon de vivre la ruralité"

Pour Dominique Busson, président de la Fédération départementale des chasseurs du Puy-de-Dôme, la nouvelle campagne de chasse  s'annonce dans la stabilité.

Dominique Busson, président de la Fédération départementale des chasseurs du Puy-de-Dôme

Comment envisagez-vous cette nouvelle campagne de chasse ?
Je pense que les chasseurs sont impatients ! Même si la chasse a débuté depuis le 1er août avec des tirs à l’affût et des battues administratives initiées dans certaines circonstances, chaque ouverture générale reste un moment de pur bonheur. Nous démarrons cette nouvelle campagne avec une population de gibiers globalement stable. Sur le plan de chasse, il est constaté + 10 à 20% de cervidés et de chamois. Nous avons une réelle stabilité dans la population de sangliers avec à la clé une baisse des dégâts enregistrés l’an dernier et durant cet été -sûrement en raison de la sécheresse qui a sévie sur le territoire- Concernant les petits gibiers : nous constatons une diminution des gibiers à plume due notamment à la sécheresse, mais une augmentation des pigeons ramiers.


Comment se passent les relations avec les agriculteurs ?
Elles sont très bonnes. La Fédération et les sociétés de chasse -qui sont au nombre de 750- travaillent très étroitement et en totale intelligence avec les agriculteurs afin d’anticiper les risques de dégâts qui pourraient être commis par les sangliers notamment. Nous travaillons aussi avec la Chambre d’agriculture sur une formation gratuite au permis de chasser pour les jeunes agriculteurs. Enfin avec le soutien du Département et de la Région, et en lien avec les agriculteurs, nous avons mis en place des points d’abreuvement pour le petit gibier et développé des piquets réflecteurs pour éviter les collisions avec le gibier.


Que répondez-vous à ceux qui veulent interdire la chasse en France ?
La chasse est avant tout un loisir. C’est aussi une passion, un art de vivre et une façon de vivre la ruralité. Or, cette ruralité beaucoup la critiquent voire la remettent en cause ; ils attaquent pêle-mêle les agriculteurs et les chasseurs. Cela n’est plus supportable ! La chasse est une tradition culturelle qui depuis toujours permet de réguler les populations de gibiers et lutter contre les animaux nuisibles tels que les corvidés, les renards ou les sangliers qui une fois trop nombreux, engendrent des dégâts importants sur les exploitations agricoles. Le rôle de la chasse est de trouver le bon équilibre.


Qu’en est-il du Schéma départemental de gestion cynégétique 2022-2028 ?
Celui-ci a été approuvé cet été par l’ensemble des participants, ce qui est rare et donc à souligner ! L’arrêté met surtout l’accent sur le renforcement de la sécurité à la chasse avec dans les grandes lignes une  réduction du nombre de chasseurs dans la traque, la préconisation du  tir fichant avec mise en place de mirador et respect d’un angle de 30° entre chasseurs postés, le rappel des consignes de tir et de sécurité dans les battues, la limitation de l’agrainage des sangliers et le maintien de l’équilibre sylvo-cynégétique via une augmentation du plan de chasse.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les éleveurs du syndicat Aubrac des Volcans sur le ring confectionné en partenariat avec les élèves du lycée du Breuil-sur-Couze.
L'Aubrac a fait le show au château du Breuil !
La 20ème édition de la compétition départementale Aubrac a rassemblé une centaine d'animaux et attiré plus de 600…
Une équipe de professionnels et de techniciens au complet pour organiser le concours départemental Salers du Puy-de-Dôme version 2022
#salers2022, une belle réussite !
Samedi 27 août, c’était au tour de la commune d’Ardes-sur-Couze d’accueillir le concours départemental Salers et de mettre en…
Le 8 septembre, la coopérative a inauguré son nouveau moulin dans la plaine de Saint-Ignat, en présence de nombreuses personnalités politiques locales.
Limagrain inaugure son nouveau moulin
Limagrain a inauguré son nouveau moulin à blé à Saint-Ignat, après plus de deux ans de travaux et 24 millions d'euros d'…
L’Aubrac présente son fleuron dans le Puy-de-Dôme
Le 10 septembre prochain, le syndicat Aubrac des volcans vous donne rendez-vous au lycée agricole du Breuil-sur-Couze pour le…
De gauche à droite : Gilles Flandin et Damien Bonaimé, respectivement président et directeur de la Safer Auvergne-Rhône-Alpes.
La Safer Auvergne-Rhône-Alpes présente sa feuille de route 2022-2028
À l’occasion de la rentrée 2022, la Safer Auvergne-Rhône-Alpes a présenté sa feuille de route pour les années à venir. Gilles…
Bouteille de lait
Prix du lait : à la recherche de plus de visibilité
La juste rémunération des producteurs de lait est toujours au cœur des combats de la Fédération des producteurs de lait du Puy-de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole