Aller au contenu principal

La Banque européenne d'investissement soutient Limagrain

La BEI accorde à la coopérative auvergnate un prêt de 170 millions d’euros pour soutenir la stratégie du groupe semencier en matière de recherche et de développement sur la semence.

Ambroise Fayolle, Vice-président de la BEI et Sébastien Vidal, Vice-Président de Limagrain ont signé un accord de prêt sur le stand de la BEI au salon de l’agriculture.

La Banque européenne d’investissement a signé un accord de prêt de 170 millions d’euros pour financer la Recherche et Développement de Limagrain en matière de semence. Cette opération est une première pour la BEI dans le secteur semencier et elle a été officialisée dans le cadre du salon de l’agriculture le 28 février.

Ce prêt participe ainsi du programme d’investissement global de Limagrain via sa Holding Vilmorin & Cie, pour une recherche centrée sur les axes spécifiques d’amélioration des qualités agronomiques des cultures (rendement, résistance aux maladies et aux ravageurs, adaptation à différents climats et territoires, tolérance à la sécheresse ou meilleure absorption des nutriments, etc.) et des qualités alimentaires et environnementales des cultures, en semences de grandes cultures et semences potagères. « Nous voulons faire progresser l’agriculture pour lui permettre de répondre à ses nombreux défis, alimentaires bien sûr, mais aussi sociaux et environnementaux. Nous sommes convaincus que l’agriculture progressera d’abord par l’amélioration des plantes et que la semence est un concentré de solutions » a expliqué Sébastien Vidal, Vice-Président de Limagrain, lors de la signature de l’accord avec Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI. Ce dernier s’est félicité de cet investissement qui « marque une nouvelle étape importante de la BEI dans son soutien à la compétitivité du secteur agricole, dans le respect des meilleures normes envi- ronnementales ».

« Ce soutien européen est une reconnaissance du rôle stratégique de la semence dans la chaine alimentaire, et un solide encouragement pour apporter des solutions innovantes aux agriculteurs » s’est exprimé Damien Bourgarel, Directeur général de Limagrain.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Pour Patrice Gandeboeuf, producteur laitier individuel, le Service de Remplacement est la seule solution pour partir en vacances.
"Sans le Service de remplacement 63 je ne partirais pas en vacances"
Patrice Gandeboeuf est producteur laitier individuel et chaque année il s'offre une semaine de vacances en famille grâce au…
Le changement de calcul de l’aide et la suppression de l’aide à la vache allaitante sur notre bassin naisseur peut avoir des répercussions économiques importantes pour les élevages allaitants.
La PAC changera-t-elle de cap en 2023 ?
Même si certains points méritent des clarifications, les grandes orientations de la future Pac sont désormais définies. Mais les…
Quelques parcelles d'orge et de blé ont été moissonnées dimanche dernier avant d'être stoppées par le retour de la pluie.
Les moissons se font attendre...
Après un mois de pluie l'heure des moissons approche mais l'humidité ambiante fait craindre un déclassement des récoltes. Le…
Avant le démarrage de la castration, Laurent et Pascale Favy donnent conseils et explications aux 46 jeunes présents pour ce premier jour de chantier à Beauregard l'Evêque.
Castration, le casse-tête pour dénicher de la main-d'œuvre saisonnière
Les chantiers d'écimage des maïs semences ont débuté la semaine dernière avec notamment des jeunes des Maisons de Quartier de la…
Andrée Tisserand en entretien PAI avec 2 candidats à l'installation. Céline Baudry, infirmière, et Valentin Port , ingénieur, portent un projet à deux familles de paysan boulanger et une chèvrerie.
PAI, le passage obligé pour s'installer
Andrée Tisserand, conseillère Point Accueil Installation (PAI) à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, informe et oriente les…
Autour de Jean-Michel Cellier-Courtil, les agriculteurs bio membres de quatre GIEE ont été invités à découvrir la diversité culturale de son exploitation.
Avant les moissons, dernier Tour de plaine
Bio 63 a organisé tout au long de la campagne des "tours de plaine" chez différents producteurs bio du Puy-de-Dôme pour amener…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole