Aller au contenu principal

Joël Arnaud, agriculteur à Ménétrol et membre de la section Grandes Cultures Fnsea 63 était présent au congrès de l’AGPB

Produits phytos : « Même si demain nous aurons davantage recours à des solutions de biocontrôle, nous aurons toujours besoin de produits de synthèse pour soigner les plantes et fournir ainsi une alimentation sûre et saine aux consommateurs. Je fais confiance à la recherche génétique, à l’agronomie et à la robotique pour nous aider à améliorer notre productivité et notre revenu. Dans le département, nous avons différentes démarches en filière, avec des variétés spécifiques adaptées à des débouchés particuliers. La recherche, conjuguée à l’irrigation, est essentielle pour leur durabilité. D’ailleurs en Limagne nous avons eu la chance de nous organiser très tôt, de trouver des débouchés spécifiques sur 15 à 20 000 ha de la Limagne et de valoriser ainsi la production locale. Limagrain est un bel exemple d’outil qui a su gérer la production d’un secteur depuis la recherche jusqu’au produit fini, et qui permet aujourd’hui le maintien d’exploitations de taille moyenne en Limagne. »

Revenu : «Dans les zones intermédiaires comme la Limagne, avec des rendements moyens et des revenus négatifs depuis plusieurs années, la diversification des exploitations peut-être un moyen de revenu supplémentaire. Mais elle doit être organisée et avoir des débouchés durables. Des solutions existent mais il n’y pas d’exemple unique et transposable partout. Ce qui est important, c’est trouver le débouché nouveau qui s’adapte à l’exploitation et s’assurer de la répartition de la valeur ajoutée aux producteurs.»

Pac : «Arrêtons de ponctionner le 1er pilier pour soutenir le 2ème ! Une grande partie des aides perdues vient de ce transfert qui, de plus, nous fait perdre en compétitivité par rapport à nos collègues européens.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne, mis en place par Mathieu Daim.
Une retenue d'eau qui fait désormais référence
Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne. Il s'agit d'un ouvrage d'une…
Tableau de fermage du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021
Indice des fermages du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

L’indice des fermages pour le département du Puy-de-Dôme est constaté pour 2020 à la valeur de 105,33. Cet indice est…

Bâtiment d'élevage
Le projet bâtiment étape par étape
 Un projet bâtiment demande deux ans de reflexion, démarches administratives et construction avant que les premiers animaux n'en…
Visite d’exploitation l’après-midi du 6 mars à l'occasion de l'assemblée générale.
2020 : Carton plein pour le Syndicat Aubrac
Si 2020 fut pour les syndicats de races allaitantes une année blanche en termes d’actions promotionnelles, techniques ou festives…
Forêt qui dépérit de Celle-sur-Durolle, au cœur des Bois Noirs
Les forêts de nos contrées se meurent
Les arbres dépérissent partout en France sous les effets du changement climatique et certaines essences historiques des massifs…
Ravage de campagnols terrestres dans les prairies
La bromadiolone bannie dès le 20 décembre 2020
Par voie de communiqué, la Draaf Auvergne Rhône-Alpes confirme deux évolutions réglementaires majeures dans la lutte contre le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole