Aller au contenu principal

ÉCONOMIE
Jacquet réduit sa consommation en eau

Quatre industriels de la région, dont l'usine Jacquet, ont signé auprès de la préfecture du Puy-de-Dôme le plan d'utilisation rationnelle de l'eau (PURE) qui planifie des mesures de préservation de la ressource en eau dans le département.

Pain Jacquet

PURE est le plan d’utilisation rationnelle de l’eau pour les industries implantées dans le Puy- de-Dôme. Cette initiative a été mise en place par un arrêté-cadre préfectoral visant à planifier les mesures de préservation des ressources en eau en période d’étiage, le 31 mars 2021. 
L'usine Jacquet de Saint-Beauzire est l'un de ces signataires et s'engage à réduire de 15% sa consommation en eau à travers diverses actions.

Les petits cours d'eau font les grandes rivières

L'usine Jacquet de Saint-Beauzire produit chaque année 40 000 tonnes de pain. La moitié de l'eau utilisé par le site rentre dans la composition du pain. C'est en effet un ingrédient essentiel du pain dont la part ne peut être réduite. En revanche, l'autre moitié de l’eau consommée, l’usine Jacquet s’engage à en réduire 15% de la consommation grâce à trois principaux leviers d’amélioration mis en place dès 2022. L'usine a, en premier lieu, revu son process de fabrication révisé pour diminuer de 50% l’eau utilisée par le système de refroidissement moteur du circuit levure en le transformant en circuit fermé. Elle s'engage également dans le recyclage des eaux de rinçage incluant un contrôle de la qualité de l’eau.
Enfin, elle mettra à l’arrêt la chauffe des étuves permettant la fermentation de la pâte, lorsque l’usine est à l’arrêt.
Le site n'en est pas à son premier engagement puisque l'usine a déjà initié de nombreuses actions complémentaires depuis 2019, toujours dans l’objectif de réduire la consommation d’eau : audit et réfection des réseaux, mise en place d’un système de collecte des eaux usées...
Le plan PURE permet, d’une part, de trouver des leviers d’action concrets pour réduire la consommation d’eau et préserver les activités et d’autre part, de contribuer à mieux faire comprendre les enjeux de Limagrain.
Le Groupe s’engage en effet dans une gestion durable de la ressource en eau dans une logique multi-usages.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

De gauche à droite : Laurine Rousset, présidente JA43, Eric Richard, président de la section laitière FDSEA43, Stéphane Joandel, président de la section laitière régionale, Vincent  Chirent, producteur de lait 63 et Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA63 ont procédé à une  vérification des prix du lait au supermarché E.Leclerc à Clermont-Ferrand
Les producteurs revendiquent 500 €/1000 litres de lait
Dans un contexte de flambée des prix et de sécheresse sans précédent, les responsables professionnels de la région demandent à la…
Les agriculteurs investissent dans le matériel économe en eau.
Comité départemental de l’eau : un renforcement des mesures de restriction

Le secrétaire général de la préfecture a réuni le Comité départemental de l’eau le 19 juillet afin d’échanger sur la situation…

L’Axe Allier passe en alerte renforcée
A l’issue du Comité départemental de l’eau (CDE) du 9 août, le Préfet a pris le 5ème arrêté de restriction des usages…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal Massif central est venu à la rencontre des producteurs de lait.
Les producteurs de lait toujours dans l’incertitude
Le jeudi 4 août, les producteurs de lait puydômois ont mené une action devant les bureaux de Sodiaal à Clermont- Ferrand avant d'…
Durant les fortes chaleurs, les équipes de castration sont intervenues dans les champs le matin.
Les castrations sur la fin
La castration des maïs semence arrive bientôt à son terme après près d'un mois de travaux mais les fortes chaleurs laissent…
En marron, les communes classées en zone de montagne et qui bénéficient d'une majoration supplémentaire de 15%.
La récupération des eaux pluviales financée
L'Agence de l'Eau Loire-Bretagne double l'enveloppe financière de son appel à projets "économies d'eau dans les élevages" pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole