Aller au contenu principal

Investir 1€/ha pour se faire entendre

Les responsables de la Fnsea 63 consacreront le 12 janvier pour aller à la rencontre des agriculteurs sur le terrain.

En 2016, le réseau FNSEA d'Auvergne renouvelle la «journée de l'adhésion».

Mardi 12 janvier, les responsables syndicaux abandonneront le temps d'une journée les dossiers et les diverses réunions pour aller avec les délégués cantonaux et les adhérents volontaires à la rencontre des autres agriculteurs.

Ces rencontres sont l'occasion d'échanger sur le rôle et l'influence de la FNSEA : les actions passées, les chantiers en cours et ceux à venir. L'année 2015 a été particulièrement difficile pour la profession. On en retient les événements de l'été, la sécheresse, la FCO, la pullulation des rats taupiers et le flou des mesures proposées par le gouvernement. Pourtant 2015 est aussi l'année où la FNSEA a obtenu la reconnaissance de tous les actifs des GAEC. C’est une avancée majeure et le résultat d'un combat de plusieurs années. Décevantes aujourd'hui, les mobilisations sans précédents de l'été porteront peut-être leurs fruits dans quelques mois ou quelques années.

Dans un contexte général morose, il est plus important que jamais de s'organiser et de conforter le réseau syndical pour faire entendre la voix de la profession aux décideurs. Pour ce faire, la FNSEA c'est avant tout des hommes qui prennent leur avenir et celui de l'agriculture en main. Donner de son temps n'est pas toujours possible mais cotiser à raison d’1€/ha, c’est aussi contribuer à la force de la FNSEA 63 et participer à une volonté collective de défendre notre métier, de plus en plus fragilisé et mis à rude épreuve sur le plan économique et social.

Les victoires de demain se préparent aujourd'hui au sein d'un réseau fort où se retrouvent des agriculteurs nombreux. La journée de l'adhésion, encore plus qu'un autre jour, est l'occasion pour nous d'ouvrir les portes de la FNSEA 63 à tous ceux qui croient en l'avenir de la profession.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne, mis en place par Mathieu Daim.
Une retenue d'eau qui fait désormais référence
Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne. Il s'agit d'un ouvrage d'une…
A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie.
Une chèvrerie au service de son éleveuse
A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie et un local de transformation pour augmenter sa production de fromages…
Tableau de fermage du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021
Indice des fermages du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

L’indice des fermages pour le département du Puy-de-Dôme est constaté pour 2020 à la valeur de 105,33. Cet indice est…

Bâtiment d'élevage
Le projet bâtiment étape par étape
 Un projet bâtiment demande deux ans de reflexion, démarches administratives et construction avant que les premiers animaux n'en…
Forêt qui dépérit de Celle-sur-Durolle, au cœur des Bois Noirs
Les forêts de nos contrées se meurent
Les arbres dépérissent partout en France sous les effets du changement climatique et certaines essences historiques des massifs…
Troupeau de moutons
La filière ovine recrute
Faire naître de nouvelles vocations d’éleveurs ovins est la colonne vertébrale du programme Inn’ovin initié par l’interprofession…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole