Aller au contenu principal

Investir 1€/ha pour se faire entendre

Les responsables de la Fnsea 63 consacreront le 12 janvier pour aller à la rencontre des agriculteurs sur le terrain.

En 2016, le réseau FNSEA d'Auvergne renouvelle la «journée de l'adhésion».

Mardi 12 janvier, les responsables syndicaux abandonneront le temps d'une journée les dossiers et les diverses réunions pour aller avec les délégués cantonaux et les adhérents volontaires à la rencontre des autres agriculteurs.

Ces rencontres sont l'occasion d'échanger sur le rôle et l'influence de la FNSEA : les actions passées, les chantiers en cours et ceux à venir. L'année 2015 a été particulièrement difficile pour la profession. On en retient les événements de l'été, la sécheresse, la FCO, la pullulation des rats taupiers et le flou des mesures proposées par le gouvernement. Pourtant 2015 est aussi l'année où la FNSEA a obtenu la reconnaissance de tous les actifs des GAEC. C’est une avancée majeure et le résultat d'un combat de plusieurs années. Décevantes aujourd'hui, les mobilisations sans précédents de l'été porteront peut-être leurs fruits dans quelques mois ou quelques années.

Dans un contexte général morose, il est plus important que jamais de s'organiser et de conforter le réseau syndical pour faire entendre la voix de la profession aux décideurs. Pour ce faire, la FNSEA c'est avant tout des hommes qui prennent leur avenir et celui de l'agriculture en main. Donner de son temps n'est pas toujours possible mais cotiser à raison d’1€/ha, c’est aussi contribuer à la force de la FNSEA 63 et participer à une volonté collective de défendre notre métier, de plus en plus fragilisé et mis à rude épreuve sur le plan économique et social.

Les victoires de demain se préparent aujourd'hui au sein d'un réseau fort où se retrouvent des agriculteurs nombreux. La journée de l'adhésion, encore plus qu'un autre jour, est l'occasion pour nous d'ouvrir les portes de la FNSEA 63 à tous ceux qui croient en l'avenir de la profession.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Claude Font, élu à la FNO en charge du dossier loup
Claude Font : «L’objectif fixé, c’est zéro attaque»
Premières tendances de prédation en 2020, projet gouvernemental de rehaussement du plafond de prélèvement, l’actualité autour du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole