Aller au contenu principal

Info utile
Intempéries du week-end de Pentecôte

FNSEA, Jeunes Agriculteurs et Chambre d’Agriculture ont organisé mardi 14 juin à Biollet, une réunion à destination des agriculteurs qui ont subi la grêle sur le secteur des Combrailles pour fournir quelques réponses aux questions, prodiguer des conseils généraux afin d’éviter les déconvenues dans quelques mois.

FNSEA, Jeunes Agriculteurs et Chambre d’Agriculture ont organisé mardi 14 juin à Biollet, une réunion à destination des agriculteurs qui ont subi la grêle sur le secteur des Combrailles

« Déclarez les sinistres, échangez avec vos assureurs, prenez vos précautions et protégez les plus vulnérables », tels étaient, en substance, les conseils de l’assureur local M. Daffit. Doués de bon sens, les agriculteurs cherchent toutes les solutions et ont fait preuve de solidarité pour éviter d’augmenter l’ampleur des dégâts. Sur leurs terrains, il faut aussi faire rapidement, sortir l’herbe des parcelles pour éviter la pourriture et permettre la repousse conseille Pascale Faure, conseillère fourrages à la Chambre d’Agriculture. En revanche, sur les céréales, les agriculteurs devront ressemer : maïs précoce ou avoine ramassée en vert ? A cette période de l’année, la récolte sera influencée par la somme des températures de cette zone en moyenne montagne. Lors des échanges, les élus locaux, conseil départemental ou régional ont été sollicités. Le Conseil régional a apporté des éléments de réponses (bâches, accompagnements,…). La plus grande incertitude, pour cette zone d’élevage, demeure celle du délai d’indemnisation et de réparation des toitures de bâtiments : « et si nous devons faire vêler nos vaches dehors, ce seront encore des pertes ! », s’inquiètent les éleveurs.

Les demandes en calamités et autres sollicitations formulées ont été transmises aux instances décisionnelles et sont actuellement en attente de réponses.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les bâtiments agricoles ont été la cible de grêlons de la taille parfois supérieure à une balle de tennis. De nombreux dégâts sont à déplorer également sur les cultures et l'herbe.
Grêle et orages : les épisodes de trop !
Le Puy-de-Dôme a été touché le week-end de la Pentecôte par de violents orages qui ont détruit des cultures et endommagé…
Tournée calamités des Combrailles : un point de départ pour bâtir le dossier « calamités ».
Grêle : et après ?
Alors que les orages de grêle ont dévasté cultures et bâtiments le week-end de la Pentecôte, les agriculteurs éprouvés par ce…
Lors de l’assemblée générale de la section auvergnate d’Unisylva à Brioude, la coopérative forestière est revenue sur le contexte actuel exceptionnel qui marque la première hausse significative des prix depuis plus de 30 ans.
Les marchés forestiers à des niveaux historiques
La coopérative forestière Unisylva clôture l'année 2021 sur un bilan positif grâce à un contexte exceptionnellement favorable au…
En l'espace de 24 heures, deux vaches de Patrick Boyer ont été dépecées par les vautours dont une où la mort de l'animal n'est pas certaine avant l'intervention des charognards.
Les vautours réapparaissent près d’Égliseneuve-d'Entraigues
Les vautours fauves ont refait leur apparition dans le Puy-de-Dôme près d'Égliseneuve d'Entraigues où Patrick Boyer, éleveur de…
Droit à l’essai : un an de dialogue pour s’associer sur de bonnes bases
Très investies dans la structure Gaec et Sociétés, Brigitte Troucellier, agricultrice dans le Cantal et Maryse Font, agricultrice…
La journée Herbe Richesse des Combrailles a réuni une centaine de visiteurs à Villossanges.
L'herbe, une culture à part entière dans les Combrailles
Les Combrailles étaient à l'honneur la semaine dernière lors d'une journée dédiée aux cultures fourragères organisée par la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole