Aller au contenu principal

INRAE, la recherche agronomique passe à la vitesse supérieure

Inra et Irstea ont fusionné pour donner naissance à INRAE, un institut résolument tourné vers l’innovation agricole, alimentaire et environnementale.

De gauche à droite : Emmanuel Hugo succède à Jean-Baptiste Coulon à la présidence du nouveau Centre INRAE de Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes

Depuis le 1er janvier, l’INRA et IRSTEA ont fusionné pour devenir l’Institut National de Recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE). De part sa taille et l’étendue de ses domaines de recherches, il devient ainsi le premier organisme de recherche spécialisé au monde dans ses domaines.

En région Auvergne-Rhône-Alpes, l’institut compte désormais 38 unités de recherche réparties sur 18 sites et près de 1 400 agents. Le Centre de Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes rassemble à lui seul 13 unités de recherche et huit dispositifs expérimentaux dont certains uniques en Europe. Du Bourbonnais à Aurillac, l’ensemble des infrastructures et du personnel sont maintenus assurant ainsi la continuité de la politique de recherche scientifique axée prioritairement vers l’agroécologie des systèmes d’élevages.

S’unir pour mieux rebondir

Le Centre INRAE de Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes demeure donc dans son intégralité. La volonté affichée de la fusion n’est clairement pas la réduction de l’effort de recherche. « Il y a derrière cette opération uniquement une ambition scientifique. L’IRSTEA et l’INRA collaborent depuis longtemps mais devant les défis de plus en plus complexes auxquels nous devons répondre, il était primordial de se rassembler » explique Jean-Baptiste Coulon, ancien président du Centre INRA Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes. Les deux instituts collaborent de longue date autour de projets communs ou individuels. Chacun, ils ont également bâti des partenariats forts avec des acteurs emblématiques du territoire. «Réunis, nous comptons plus d’une centaine de partenaires économiques (Limagrain, Michelin) » précise Emmanuel Hugo, président du Centre INRAE de Clermont-Auvergne-Rhône-Alpes. Ce mariage offre donc la promesse d’une recherche scientifique plus efficiente, résolument tournée vers l’avenir et attractive à l’International. « La recherche n’est pas le SAMU ! Nous avons besoin de temps pour trouver des solutions aux enjeux de demain. Au-delà des infrastructures, il y a les femmes et les hommes. Être réunis au sein d’une seule et même entité facilitera les échanges. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole