Aller au contenu principal

Technique
Initiation au désherbage mécanique

Le 24 mars à Entraigues, la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme propose aux agriculteurs de s'initier au désherbage mécanique.

Herse étrille à ressorts utilisée sur la parcelle.

La Chambre d'agriculture, avec l'appui de Bio 63 et de la FDCuma, organise jeudi 24 mars une rencontre technique pour aider les agriculteurs à choisir et régler leurs outils de désherbage mécanique. Présentation d'essais, comparaison des outils, témoignages et démonstrations sont au programme. Parmi ces témoignages, celui d'Alexandre Bresson, agriculteur à Entraigues et Clerlande. Installé depuis 25 ans en productions de maïs, tournesol et blé de semences, Alexandre Bresson franchit le pas il y a deux ans, de cultiver une partie de sa production en bio, soit 12 ha de maïs semences, 7 ha de tournesol, 2 ha de soja et 2 ha de blé et luzerne. "C'est un choix réfléchit. Cela faisait plusieurs années que je souhaitais consacrer une partie de ma production en bio. Mais à l'époque je cultivais de la betterave sucrière et je n'osais pas me lancer dans l'aventure du bio. Mais une visite en 2018 chez des producteurs de grandes cultures bio ainsi que l'arrêt de la sucrerie en 2019 ont été les éléments déclencheurs de ma décision."  En 2020, il se lance donc dans le désherbage mécanique. "C'est très technique, c'est une méthode de travail différente qui demande beaucoup d'observations et d'anticipation" .
Alexandre Bresson interviendra lors de la rencontre du 24 mars à travers la mise à disposition de 4 matériels (houe rotationnelle, herse étrille et bineuses). Il  témoignera avec d'autres de l'intérêt du désherbage mécanique pour les producteurs, y compris ceux en conventionnel qui avec cette technique "peuvent limiter un passage chimique".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le jeu "La Grange" est une représentation simplifiée d'un territoire d'élevage. Son objectif est la co-construction par les joueurs d'une grange qu'ils devront faire évoluer au fil du temps, des contraintes et des souhaits partagés.
GAMAE : des jeux sérieux pour répondre à de sérieux enjeux
L’INRAE présente GAMAE, la première plateforme française de ressources scientifiques et techniques dédiée aux « jeux sérieux »…
Sécheresse plans de maïs
Le département du Puy-de-Dôme reconnu pour les calamités agricoles
Une partie du Puy-de-Dôme reconnue au titre des calamités agricoles avec 158 communes concernées. Les demandes d'indemnisation…
Durant la période qui précède la reprise de l’exploitation, Sylvain investit l’argent qu’il gagne dans son futur cheptel de vaches Aubrac.
Une transmission hors-cadre familial réussie !
Jean-Louis Lescure, exploitant retraité depuis octobre 2021, a eu la chance de trouver un jeune repreneur pour son exploitation.…
Méthaniseur
Méthanisation : solution d’avenir en milieu agricole
Bertrand Duprat, agriculteur méthaniseur et vice-président de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF),…
La nouvelle programmation FEADER 2023-2027 en Auvergne Rhône-Alpes met l'accent sur l'installation et les investissements agricoles.
La Région assoit son soutien à l'agriculture
Les services de la région Auvergne Rhône-Alpes ont présenté le nouveau programme FEADER 2023-2027 à l’occasion d’une rencontre…
Julien Villedieu, Éric Villedieu et Jean-François Geille se tenant devant leur bâtiment récemment agrandi.
Robots de traite en circulation libre et maintien du pâturage
Mardi 8 novembre, des portes ouvertes bâtiment étaient organisées par l’EDE 63 au Gaec du Puy de Boucaud à Heume-l’Église,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole