Aller au contenu principal

UDSEA 63
Imaginons le syndicat de demain

GROUPE DE RÉFLEXION

Logotype UDSEA 63

A fin d’adapter son fonctionnement et ses thématiques aux évolutions des attentes des agriculteurs, l’UDSEA a mis en place un lieu d’échanges ouvert à tous ceux qui partagent ses valeurs et la volonté de construire ensemble.

Ce lieu s’est formalisé sous la forme d’un groupe de réflexion qui s’est réuni deux fois au cours du dernier trimestre 2013. Y ont participé des agriculteurs de tout le département, de toutes les productions, moins connus des instances départementales avec l’objectif d’apporter un regard neuf pour construire le syndicat de demain.

Le groupe a mis en évidence l’intérêt de faire partie d’un collectif, pour la force, la solidarité et la convivialité qu’il apporte. En tant que structure représentative de la profession, le syndicat est un moyen essentiel pour être acteur du devenir du métier, être une force de proposition écoutée.

De par son réseau et le partage d’idées, il peut et il doit apporter une ouverture sur les perspectives et les enjeux à venir.

Concernant les élus syndicaux, au-delà du profil en termes de crédibilité, de représentativité et de présence sur le terrain et dans les instances, la question soulevée est celle de l’équilibre indispensable entre exploitation, vie de famille et syndicalisme. Si des réponses existent (remplacement, indemnités), la solution idéale reste à imaginer. C’est une problématique et un enjeu majeur pour que demain, des hommes et des femmes continuent à s’engager pour leur profession et pour les autres.

Ainsi, l’UDSEA a entamé un travail de remise en question et de construction pour redevenir un syndicat fort. Tous les agriculteurs ont intérêt à disposer d’une structure capable de les représenter et de les défendre.

Aujourd’hui, l’envie et les idées sont là. Le travail ne fait que commencer et toutes les bonnes volontés sont et seront les bienvenues.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole