Aller au contenu principal

«Ici commence votre alimentation», le slogan de cet été

JA et FNSEA du Puy-de-Dôme interpellent le consommateur avec une campagne de communication déployée aux abords des axes routiers du département.

FNSEA et JA déploient des banderoles aux abords des axes routiers du Puy-de-Dôme.

La crise sanitaire et les restrictions de ce printemps ont mis en lumière le rôle essentiel de la production agricole française et locale. Encouragées et soulignées par le Président Macron, l’agriculture et l’alimentation sont redevenues des enjeux de politiques publiques.

Privilégier l’achat local

Les agriculteurs des réseaux JA et FNSEA du Puy-de-Dôme ont souhaité symboliser par des banderoles disposées dans les champs d’agriculteurs, partout dans le département, la contribution des agriculteurs puydômois à l’alimentation française. Trois messages ont été choisis : " Ici commence votre alimentation ", " Manger local pour un avenir durable " et " Notre agriculture votre alimentation ". Ces accroches ont pour objectif d’interpeller le consommateur dans son acte d’achat en l’encourageant à privilégier l’achat local, régional et français. Aussi, les emplacements des banderoles permettent également de symboliser que l’alimentation " pousse " partout sur le département et avec un modèle d’agriculture composé d’exploitations de tailles familiales, contribuant de manière importante à l’économie locale, au maintien du tissu rural, mais aussi au financement de notre modèle social. Bien évidemment, disposées dans les champs, ces banderoles se veulent aussi démonstratrices du façonnage et de l’entretien des paysages départementaux par les agriculteurs.

Les visuels et outils qui déclineront cette campagne pourront être utilisés aussi dans les cadres des événements et initiatives organisés sur le terrain (concours de races, repas organisés, …), sur les marchés organisés sur les aires d’autoroute dans le cadre du partenariat FNSEA/VINCI (action le 8 août sur l’aire de Manzat sur l’A89).

"Mettre en valeur notre agriculture"

Eric Vindiollet, membre du groupe communication, administrateur FNSEA 63 voit comme nécessaire " une communication grand public, qui permet la mise en valeur de notre agriculture, de notre alimentation, de redonner de la considération pour la profession. Les consommateurs et les usagers de nos routes doivent avoir une image positive de nos territoires, y compris sur le secteur agricole ".  Sabine Tholoniat, récemment élue présidente de la FNSEA 63 souhaite aussi à travers cette campagne " rappeler tous les enjeux auxquels l’agriculture peut répondre, bien évidemment la souveraineté alimentaire, pour tous, en produisant toutes les gammes, mais aussi la relance économique et le maintien du tissu économique et rural français, la transition écologique et la croissance durable, ainsi que la participation aux échanges mondiaux " ; mais ces challenges ne seront relevés qu’à condition d’une rémunération correcte et construite du prix des produits, dans les filières longues, comme dans les filières courtes ou biologiques.

Cette campagne revêt par ailleurs un aspect convivial, avec le déplacement et l’échange des banderoles entre les communes et les cantons, ce qui permet selon Mathieu Trillon, secrétaire général de la FNSEA du Puy-de-Dôme " de prendre le temps d’échanger avec les cantons voisins et de faire du syndical dans le positif aussi ! ". Quentin Baumont, président des Jeunes Agriculteurs Puy-de-Dôme renchérit : " si pour les jeunes et futurs installés, nous ne donnons pas de temps en temps une note positive et un peu de fierté de produire notre alimentation, nos paysages, nous ne tenons plus notre rôle ! ".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Jacques Chazalet, président du Sommet, est optimiste quant au maintien de l’évènement en octobre prochain à la Grande Halle d’Auvergne.
Une édition 2021 maintenue avec pass sanitaire
A quatre mois de l’ouverture, les organisateurs du Sommet de l’élevage (du 5 au 8 octobre) affichent optimisme et prudence en…
La pullulation de campagnols reste un réel fléau sur certains secteurs.
Une aide d’urgence pour soutenir des agriculteurs victimes du rat taupier
Face à la présence incessante du rat taupier sur certains secteurs du département, le Conseil Régional Auvergne Rhône- Alpes a…
Aulx
L’industrie Rochias en pourparlers avec les agriculteurs
L'entreprise Rochias, spécialisée dans l'ail déshydraté, s'est récemment rapprochée de la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme…
Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA du Puy-de-Dôme.
« Prendre à l'un pour donner à l'autre : une solution inacceptable »
Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA du Puy-de-Dôme, revient sur les principales annonces du plan stratégique national (PSN)…
Huit exploitations de Limagne Nord se sont équipées de sondes capacitives qui mesurent tous les 10 cm sur une profondeur totale de 60 cm, la quantité d'eau disponible pour les plantes.
Huit sondes capacitives installées en Limagne nord
La Cuma des Marais et des adhérents du CETA Val de Morge ont investi dans plusieurs sondes capacitives pour piloter au mieux leur…
« France, veux-tu encore de tes éleveurs allaitants ? »
Conjoncture, prix, travaux de filière mais aussi PAC 2023 et problématiques locales à l’ordre du jour de la section bovine du 7…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole