Aller au contenu principal

Agronomie
Herbe Richesse du Forez n'a pas dit son dernier mot

La plateforme Herbe Richesse du Forez à Saint-Just poursuit sa vocation en prolongeant divers essais autour de la culture de l'herbe et se diversifie vers les céréales.

La plateforme d'Herbe Richesse du Forez, implantée à Fontlobines dans le Livradois-Forez, perdure et relance des essais.

La plateforme d'essais, mise en place par la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme à Fontlobines, commune de Saint-Just, dans le Livradois-Forez, poursuit sa vocation sous l'impulsion d'un groupe d'agriculteurs. Sans leur volonté commune de progression agronomique, elle serait tombée en désuétude. Les conseillers de la Chambre d'agriculture poursuivent donc leurs mesures, notamment sur la collection fourragère et le suivi des différents itinéraires techniques d'implantation de prairie. Toujours en réponse à la demande du groupe d'agriculteurs, une partie de la plateforme est aujourd'hui dédiée à la gestion de la fertilisation minérale.

Suivis des essais

La partie de la plateforme dédiée aux différents itinéraires techniques de semis perdure. Treize bandes avaient été réalisées pour évaluer l'impact des pratiques d'implantation sur la vie du sol et les résultats sur la prairie. On retrouve des bandes implantées "classiquement" avec un labour puis d'autres bandes sans labour (trois semoirs différents utilisés) avec et sans désherbage. Les conditions météorologiques de ces dernières semaines n'ont pas permis à Fontlobines (940 m d'altitude NDLR) la reprise végétative des prairies. "Le sol est encore très froid" souligne Pascale Faure, conseillère fourrage à la Chambre d'agriculture. Les observations du 29 mars sont donc succinctes et seront à compléter dans les prochains mois. Malgré tout, on observe sur les bandes n'ayant pas reçu de Roundup "une présence importante de rumex".
La collection fourragère de la plateforme demeure également. L'ensemble des 23 mélanges implantés ont pour objectif de produire du stock malgré la chaleur et des conditions séchantes. Certains sont dits "classiques", d'autres réa- lisés par des éleveurs et d'autres ont été élaborés via les méthodes Capflor® et Pépite (résistant au sec). La bibliographie et les données autour de prairies "innovantes", comptant parfois jusqu'à 10 espèces différentes, sont peu nombreuses. Leur observation sur plusieurs années permettra d'enrichir les informations et surtout de les régionaliser.

La gestion de l'azote

L'année passée, une section de la plateforme était dédiée au fractionnement des apports d'azote. Les conseillers de la Chambre d'agriculture et les agriculteurs du secteur souhaitaient observer les impacts des différentes pratiques de fertilisation minérale sur le rendement et le taux de Matière Azotée Totale (MAT) dans les fourrages.
Cette année, un essai similaire est reconduit mais il concerne la fertilisation organique et minérale. "Nous sommes sur un secteur d'élevage. Les agriculteurs s'interrogent sur la gestion de la fertilisation minérale par rapport à la fertilisation organique par lisier" explique Pascale Faure. Sur plusieurs bandes, du lisier a été appliqué avec un système pendillard et un système buse palette. Sur ces dernières, des apports minéraux seront réa- lisés avec différents dosages (120, 150, 200 U/ha ; 120 U à la première coupe et la deuxième coupe ; 200 U à la première coupe puis 120 U à la seconde). Les résultats seront connus en fin de campagne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le jeu "La Grange" est une représentation simplifiée d'un territoire d'élevage. Son objectif est la co-construction par les joueurs d'une grange qu'ils devront faire évoluer au fil du temps, des contraintes et des souhaits partagés.
GAMAE : des jeux sérieux pour répondre à de sérieux enjeux
L’INRAE présente GAMAE, la première plateforme française de ressources scientifiques et techniques dédiée aux « jeux sérieux »…
Sécheresse plans de maïs
Le département du Puy-de-Dôme reconnu pour les calamités agricoles
Une partie du Puy-de-Dôme reconnue au titre des calamités agricoles avec 158 communes concernées. Les demandes d'indemnisation…
Durant la période qui précède la reprise de l’exploitation, Sylvain investit l’argent qu’il gagne dans son futur cheptel de vaches Aubrac.
Une transmission hors-cadre familial réussie !
Jean-Louis Lescure, exploitant retraité depuis octobre 2021, a eu la chance de trouver un jeune repreneur pour son exploitation.…
Méthaniseur
Méthanisation : solution d’avenir en milieu agricole
Bertrand Duprat, agriculteur méthaniseur et vice-président de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF),…
La nouvelle programmation FEADER 2023-2027 en Auvergne Rhône-Alpes met l'accent sur l'installation et les investissements agricoles.
La Région assoit son soutien à l'agriculture
Les services de la région Auvergne Rhône-Alpes ont présenté le nouveau programme FEADER 2023-2027 à l’occasion d’une rencontre…
Julien Villedieu, Éric Villedieu et Jean-François Geille se tenant devant leur bâtiment récemment agrandi.
Robots de traite en circulation libre et maintien du pâturage
Mardi 8 novembre, des portes ouvertes bâtiment étaient organisées par l’EDE 63 au Gaec du Puy de Boucaud à Heume-l’Église,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole