Aller au contenu principal

Groupama soutient la vente directe des agriculteurs

En pleine crise sanitaire, la vente directe représente un véritable partenariat gagnant-gagnant entre les producteurs et les consommateurs. Le site internet granvillage, initié par Groupama, connait actuellement un record d'affluence.

« granvillage », un service simple et gratuit pour promouvoir les circuits courts et favoriser l'économie de proximité

Depuis 2012, Groupama propose « granvillage » aux agriculteurs, un service simple et gratuit pour leur permettre de développer la vente en circuits courts.

Le site internet, un outil clé pour la visibilité des producteurs

Les agriculteurs sont indispensables au monde pour nourrir les populations, dynamiser l'économie locale et protéger l'environnement. Depuis 2012, Groupama les accompagne avec un service simple et gratuit, « granvillage », pour promouvoir les circuits courts et favoriser l'économie de proximité. Clé de voûte de ce service, le site internet les aide à gagner en visibilité pour vendre leur production en direct, notamment au sein de leurs exploitations. Il met en avant les producteurs et propose une mise en relation avec les consommateurs, notamment grâce à la géolocalisation. En quelques clics sur granvillage.com, les producteurs peuvent proposer leurs produits du terroir en vente directe, et les consommateurs trouver les producteurs proches de chez eux. Aujourd'hui, plus de 3 000 producteurs sont référencés dont 800 sur le territoire de Groupama Rhône-Alpes-Auvergne

La vente directe, un partenariat gagnant-gagnant à renforcer

Pour les consommateurs, comme pour les producteurs, les circuits courts apparaissent plus que jamais comme une véritable solution. Granvillage renforce ses actions de communication pour encourager les consommateurs à privilégier leurs achats chez les producteurs, et cela porte ses fruits ! En effet, le site internet « granvillage » enregistre actuellement un nombre record de plus de 5 000 visites quotidiennes et les demandes de référencement des producteurs ont augmenté (+40%) ces 15 derniers jours. Elles sont traitées en temps réel et les producteurs peuvent bénéficier du service en moins de 24 h (hors week-end). De plus, un conseiller est également disponible en ligne, sur le site, pour répondre aux questions des consommateurs et des producteurs.

Granvillage aussi sur les réseaux sociaux

Et parce que jouer collectif a toujours plus de portée, granvillage c'est aussi une force de frappe sur les réseaux sociaux avec une belle communauté de 11 000 fans sur Facebook et plus de 1 000 followers aussi bien sur Twitter que sur Instagram. Gaël Teissier, éleveur de chèvres et producteur de fromage à Cuisiat invite les consommateurs à « s'orienter vers les magasins qui commercialisent les produits en circuit court, vers les marchés qui sont encore ouverts ou d'aller directement dans les exploitations. » De son côté, Romain Chague, Responsable du service Granvillage précise : « Avec granvillage les consommateurs peuvent découvrir des producteurs proches de chez eux. Notre objectif est de favoriser l'économie de proximité en développant la visibilité des producteurs en circuits courts. Alors aujourd'hui, compte tenu de la situation particulière que nous vivons, nous nous devons d'être encore plus présents pour aider les producteurs à surmonter cette crise sanitaire »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie.
Une chèvrerie au service de son éleveuse
A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie et un local de transformation pour augmenter sa production de fromages…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Le ministre de l’Agriculture à l’écoute des éleveurs
A l’occasion de sa visite dans le Puy-de-Dôme, vendredi dernier, Julien Denormandie a rencontré les responsables professionnels…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole