Aller au contenu principal

Grande distribution : Des engagements insuffisants pour enrayer les blocages

Mobilisés depuis dimanche soir, les agriculteurs d'Auvergne, de Rhône-Alpes et plus globalement du grand Massif central, bloquent toujours plusieurs plateformes logistiques de la distribution.

Les blocages continuent.

Les agriculteurs se relaient en nombre jour et nuit sur les plateformes pour s'assurer qu'aucun camion ne puisse ni rentrer ni sortir des entrepôts.

La gêne occasionnée pour les distributeurs est évidente. L'action conjointe et coordonnée des départements constitue un moyen de pression efficace à court, moyen et surtout long terme.

Face à l'ampleur du mouvement, certains distributeurs semblent être revenus à la raison.

 

Quelles avancées ?

? Ainsi, les groupes System U et Intermarché, après de longues discussions avec les agriculteurs du réseau FDSEA-JA, se sont engagés sur un certain nombre de points :

Mettre en application la charte laitière de valeurs proposée par la FNPL et les autres qui pourront être proposées ;  intégrer dans la négociation des prix d'achat, les coûts des matières premières et plus globalement des coûts de production calculés sur des bases reconnues par tous les acteurs de la filière ; exiger la répartition de la valeur ajoutée finale à l'ensemble des acteurs (producteurs, transformateurs, distributeurs) ; exiger la traçabilité des produits Français et généraliser cet étiquetage aux produits transformés ; contribuer et renforcer l'approvisionnement en produits locaux Français pour pérenniser nos filières agricoles ; s'engager à conduire régulièrement des opérations commerciales et de mise en avant des produits régionaux.

? Par ailleurs, des discussions  avec le groupe Leclerc sont en cours. Deux rencontres sont prévues, aujourd'hui, avec les dirigeants dans l'Allier et dans l'Isère.

? En revanche, le groupe Carrefour s'enlise dans le silence.

A ce stade du mouvement et malgré les moyens de pression dont usent les distributeurs en recourant à des huissiers, les blocages se poursuivent. Ni le froid, ni la lenteur des discussions, ni le mutisme de certains, n'entament la détermination des agriculteurs.

Si toutefois, les barrages devaient être levés par les forces de l'ordre, la mobilisation ne devra pas être jugée vaine. Ce mouvement comme tous les autres engagés ou à venir contribuent à atteindre un objectif : la juste rémunération des produits des agriculteurs.

A 10 heures, ce mercredi 17 février, la liste des sites bloqués est la suivante :

Plateforme Leclerc Yzeure (03)

Plateforme Leclerc St Quentin Fallavier (38)

Magasin Leclerc Bourg en Bresse

Plateforme Carrefour St Vulbas (01)

Plateforme Carrefour St Pierre de Chandieu (69)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole