Aller au contenu principal

Gestion prélèvements auriculaires BVD durant la crise sanitaire COVID 19

Le laboratoire TERANA en collaboration avec les GDS concernés, a décidé de suspendre momentanément l’analyse des prélèvements auriculaires de tous les veaux naissants pour la BVD. En effet, la crise sanitaire humaine liée au COVID 19 a un impact sur les moyens humains mobilisés et essentiels tout au long de cette chaîne : les services d’acheminement du courrier ainsi que le personnel du laboratoire à différentes échelles. Afin de préserver la santé de tous, et de s’associer à la lutte nationale contre le coronavirus, il est désormais demandé aux éleveurs de congeler chez eux les prélèvements jusqu’à nouvel ordre.

Exception pour les élevages en plan d’assainissement:

En revanche les analyses cartilages sont maintenues à TERANA 42 pour les veaux naissants dans des cheptels reconnus infectés de BVD et en plan d’assainissement. Si vous êtes en plan d’assainissement, vous continuez comme d’habitude à prélever tous les veaux naissants et à confier les enveloppes à la Poste pour acheminement vers le laboratoire. En cas de difficultés rencontrées avec les services de La Poste, contacter votre vétérinaire pour organiser la dépose des prélèvements à la clinique pour un acheminement (2 fois par semaine) par la navette du laboratoire.

Pour un cheptel entrant en plan d’assainissement, le dépistage des animaux présents sur l’exploitation continue d’être réalisé à TERANA 63.

La congélation des prélèvements implique différentes mesures à respecter:

- La congélation doit être réalisée directement après le prélèvement auriculaire

- L’échantillon doit être congelé dans l’enveloppe d’envoi à une température inférieure à -18°C (un freezer ne suffit pas)

- Indiquer sur l’enveloppe la date de prélèvement ainsi que la mention « Congelé du …/…/2020 au …/…/2020.

La congélation des échantillons permettra au laboratoire de réaliser les analyses à posteriori, une fois la crise sanitaire actuelle terminée. Les échantillons peuvent être congelés sur une durée maximum de 3 mois sans altération du résultat de l’analyse. Il est important de maintenir ce dépistage dans le cadre du plan de lutte national contre la diarrhée virale bovine initié en août 2019.

UNE SEULE CONSIGNE A RETENIR : continuer de prélever tous vos veaux naissants, congeler les échantillons en renseignant les informations nécessaires sur l’enveloppe et attendre le message de votre GDS, vous autorisant à envoyer les prélèvements à l’issue de la crise sanitaire.

Pour plus d’informations n’hésitez pas à contacter le GDS du Puy-de-Dôme

GDS 63

En raison du contexte pandemique, l'accès aux locaux du GDS 63 est interdit.

Toutefois, le GDS 63 poursuit  ses missions prioritaires déléguées par l’Etat : prophylaxies, gestion des mouvements, édition des ASDA. Ces missions contribuent au maintien de la chaine alimentaire et de la sécurisation sanitaire. Ne pouvant être réalisées par télétravail, les salariés travaillent dans les locaux du GDS et sont joignables aux horaires habituels au : 04 44 44 76 30 ou sur leur ligne directe.
Pour des échanges d’ASDA, il convient, soit de les envoyer par la Poste (s’assurer de son bon fonctionnement), soit de les déposer dans la boite aux lettres du GDS, ou dans le sas d’entrée en prenant rendez-vous.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole