Aller au contenu principal

Philatélie
Général De Gaulle 1890 - 1970

Le 9 novembre 2020, La Poste émet un diptyque de timbres à l’occasion du 130e anniversaire de la naissance du Général de Gaulle, du 50e anniversaire de sa disparition et des 80 ans de l’appel du 18 juin.

La Poste émet un diptyque de timbres à l’occasion du 130e anniversaire de la naissance du Général de Gaulle, du 50e anniversaire de sa disparition et des 80 ans de l’appel du 18 juin.

«Un très grand bonhomme. Grand de toutes les façons.» Ces mots, prononcés par Jean Moulin après sa rencontre avec le chef de la France libre en 1941, définissent parfaitement Charles de Gaulle dont le parcours se confond avec l’histoire de France.
Né à Lille en 1890, dans une famille pieuse et patriote, le jeune Charles a choisi la voie des armes afin de servir son pays. Fait prisonnier à Verdun durant la Première Guerre mondiale, il tente cinq fois de s’échapper des forteresses allemandes, toujours repris à son grand désespoir. Officier anticonformiste, agaçant un état-major routinier qui ne jure que par la défensive, il prône la formation d’une force mécanique concentrant les chars. Surnommé ironiquement le «colonel Motor» par ses détracteurs, de Gaulle démontre la pertinence de ses idées quand, le 17 mai 1940, à la tête d’une unité blindée, il parvient à arrêter les panzers. Mais il est trop tard. Alors que la France s’effondre et que Pétain demande l’armistice, il s’envole pour Londres afin d’y continuer le combat. « L’homme du destin », comme l’appelle Churchill, y prononce le 18 juin 1940 un appel qui fait naître la flamme de la Résistance au milieu des ténèbres de la débâcle. Désormais, il est l’homme qui a dit non, le chef de la France libre, celui qui sauve l’honneur de la France et parvient à la placer en 1944 dans le camp des vainqueurs. Chef du gouvernement provisoire de la République, de juin 1944 à janvier 1946, appliquant le programme économique et social de la Résistance, de Gaulle revient au pouvoir en 1958 et fonde la Ve République. Président pendant plus de dix ans, il défend une politique d’indépendance nationale et de puissance : «La France ne peut être la France sans grandeur.» À l’annonce de sa mort, survenue le 9 novembre 1970, son successeur Georges Pompidou déclare : « La France est veuve. » L’homme qui avait une certaine idée de la France est aujourd’hui une référence universelle. « Je suis un homme qui n’appartient à personne et qui appartient à tout le monde », disait-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

En déplacement en Haute-Loire, le président de Région a pris toute la dimension de la problématique campagnols.
Aide de la Région à la lutte collective
Le Président de Région en déplacement sur une exploitation à St Front (43) est venu constater la situation sanitaire…
Eric Greliche : « Le choix qui a été fait sur la Limagne est d’avoir des exploitations familiales, viables, produisant de la valeur ajoutée et insérées dans un circuit de proximité entre production et transformation».
"L'eau, un enjeu de territoire et de multi-usages"
Producteur de semences de grandes cultures et potagères à Espirat, administrateur Limagrain en charge du groupe eau, élu au…
Michèle Boudoin, présidente de la FNO
« L’aide ovine sera essentielle pour nos éleveurs ovins demain »
Alors que les négociations dans le cadre de la future PAC sont en cours, Michèle Boudoin, présidente de la FNO(*), appelle le…
Le Puy-de-Dôme compte chaque année de nouveaux éleveurs de chèvres qui ont aujourd'hui besoin de se rassembler pour répondre à leurs besoins techniques.
Les éleveurs caprins puydômois cherchent à se structurer
Réunis la semaine dernière, les éleveurs caprins du Puy-de-Dôme entament une réflexion autour de la création d'une association…
JA AURA
Prix : Les jeunes veulent siffler la fin de la partie
Pas de renouvellement des générations sans prix rémunérateurs pour les Jeunes agriculteurs d’Auvergne Rhône-Alpes. A l’occasion…
A gauche, l'épi d'un maître brin d'orge non gelé et à droite touché par le froid.
Les réels dégâts du gel encore incertains
Les gelées du 5 au 9 avril ont occasionné d'importants dégâts dans les vignes, les vergers mais également dans les champs où blés…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole