Aller au contenu principal

FRSEA Massif central: Faire appliquer les engagements sur le lait et la viande

La FRSEA Massif central a réuni son conseil d'administration lundi dernier, au lendemain de mouvements syndicaux d'ampleur. A l'heure de faire le bilan, les professionnels maintiennent la pression pour que les engagements de revalorisation des prix soient tenus.

Prix de vente sortie ferme.

Tous les départements du Massif central se sont mobilisés en masse, la semaine dernière. Les agriculteurs ont largement participé ici à des blocages d'axes routiers, là-bas à des opérations coup de poing dans les supermarchés, plus loin devant les préfectures.

Au moment de faire les comptes, la plupart des responsables des FDSEA-FNSEA du Massif central sont unanimes : l'affluence a été à l'image de l'étendue de la détresse.

Du Cantal à l'Allier, de la Haute-Loire au Puy-de-Dôme, de la Creuse à la Corrèze en passant par la Haute-Vienne, les agriculteurs ont chacun trouvé le moyen d'exprimer leur ras-le-bol de ne pas pouvoir vivre de leur travail faute de prix rémunérateurs.

L'annonce du plan de soutien gouvernemental n'y a rien fait. Bien au contraire, il a attisé l'envie de se mobiliser. « On veut vivre de prix, pas de prêts », pouvait-on lire sur plusieurs banderoles.

« Que tous les départements du Massif central se soient mobilisés après les annonces, a permis de maintenir la pression. Cela n'a pas été anodin pour faire avancer les choses », estime Patrick Bénézit, président de la FRSEA Massif central.

Conscients que la partie est loin d'être gagnée, les agriculteurs vont continuer de mettre la pression, en ciblant la restauration hors-foyer qui importe, en faisant la transparence sur les cotations entrées-abattoirs et en vérifiant l'application par les entreprises de l'engagement sur le prix du lait à hauteur de 340 EUR/T dès le mois d'août.

 

Les cotations telles qu'elles devraient être

 

En viande, cette semaine (31), selon les accords prévus le 17 juin dernier, les cotations devraient avoir augmenté de 25 cts d'euros (sur les 60 cts prévus), par rapport à la semaine 26, au regard des objectifs prévus de revalorisation de 5 cts d'euros par semaine.

Par exemple, une charolaise R+, classée 3, payée en semaine 26 : 3,99 EUR (-0,15 EUR pour les frais d'approche) = 3,84 EUR, devrait être achetée aujourd'hui en cours de ferme à : 3,84 EUR+0,25 cts=4,09 EUR.

La FRSEA Massif central a souhaité publier le tableau des cotations nationales des gros bovins entrée-abattoir, dans lequel sont indiqués les prix tels qu'ils devraient être aujourd'hui.

Vous trouverez ci-dessous les tarifs de vente des animaux "départ ferme" pour les semaines à venir.

KFF09481_1.pdf (50.22 Ko)
KFF09481_2.pdf (50.2 Ko)
KFF09481_3.pdf (50.23 Ko)
KFF09481_4.pdf (50.44 Ko)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Claude Font, élu à la FNO en charge du dossier loup
Claude Font : «L’objectif fixé, c’est zéro attaque»
Premières tendances de prédation en 2020, projet gouvernemental de rehaussement du plafond de prélèvement, l’actualité autour du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole