Aller au contenu principal

Faire en sorte que les engagements de la coopérative soient bien tenus

Le 16 septembre dernier, à la demande d’adhérents de la coopérative Sodiaal, la FDPL avait organisé une rencontre des adhérents FDPL et Sodiaal avec les responsables de la coopérative :

L. Duplomb, J. Aubert et P. Thouly. Après de longues discussions pour assurer les adhérents de la coopérative que ses responsables mettaient tout en œuvre pour préserver les intérêts de ses adhérents, les responsables avaient assuré que le prix du lait de Sodiaal sur l’année serait grosso modo identique à celui de Lactalis.

L’année 2016 est terminée, les paies de lait reçues. Constatons…

Et avant tout, comparons ce qui est comparable ! Pour comparer le prix des laiteries, il faut prendre en compte le prix de base. A ce prix s’ajouteront ensuite les primes qualité pour aboutir au prix «toutes primes qualité comprises».

Le prix de base pour les producteurs de Lactalis s’élève en moyenne sur l’année 2016 à 274,18€/ 1000L, contre 274,75€ en prix A pour les producteurs de Sodiaal. L’engagement a donc été tenu… ou presque. Il faut en effet se rappeler que le mécanisme de paiement du lait de Sodiaal prévoit une répartition 90/10 entre volume payé au prix A et au prix B. Ce mécanisme ramène donc le prix moyen payé au producteur à 268€/1000L.

Bientôt se tiendront les assemblées de sections de la coopérative. C’est à cette occasion qu’il faut que nous, adhérents de Sodiaal, interrogions et demandions des comptes aux responsables de la coopérative que nous avons élus. C’est à eux d’expliquer comment il est possible que notre entreprise, qu’est la coopérative, ne puisse pas rémunérer ses producteurs au moins aussi bien qu’un privé qui lui, engrange des bénéfices.

Les assemblées de section sont l’instance d’échanges entre la coopérative et ses adhérents.

C’est le lieu et le moment.

C’est à nous, adhérents, d’agir !

Sandrine Schiettekatte, Secrétaire générale de la FDPL, adhérente à Sodiaal

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole