Aller au contenu principal

Ras taupiers
Faire bloc pour une amélioration du dispositif de lutte

L’UDSEA du Puy-de-Dôme active pour faire avancer le dossier au niveau national.

La délégation Auvergne à l’écoute des témoignages d’éleveurs et des techniciens Francs-Comtois.

Une délégation syndicale du Puy-de-Dôme a participé à une rencontre organisée par la FNSEA Auvergne et la FRSEA Franche-Comté à Besançon. La mobilisation des exploitants à St-Julien-Puy-Lavèze a provoqué la ré- vision de tous les aspects de la lutte contre les rats taupiers.
Philippe Bonhomme, Président du groupement de défense contre les organismes nuisibles à Tauves explique sa motivation : « Il fallait impliquer tous les départements dans une remise en cause du système de lutte vu l’urgence de la situation et l’ampleur de l’impact économique des dégâts ». La Franche-Comté, pionnière en la matière, a accueilli les différents départements pour lister les points noirs qui freinent aujourd’hui l’efficacité des luttes.
Pour contribuer aux discussions, Eugénia Pommaret, juriste à la FNSEA était attentive aux problèmes évoqués : « Il est important de fédérer les demandes des différents départements pour aboutir à la prise d’un arrêté ministériel qui prenne en compte la réalité de nos exploitations ».
Guy Monteix, éleveur à St-Julien-Puy-Lavèze a lancé le débat : « La réglementation nous étouffe ! Nous exigeons de l’Etat et de l’Europe des assouplissements significatifs ! Vu le coût des dégâts et des luttes, des solutions financières doivent être développées. Il faut également développer des réponses techniques fiables et réfléchir à long terme ! ». A ce sujet, la Franche-Comté a présenté son système de lutte intégrée qui repose sur une lutte à basse densité de population de rats taupiers. Elle s’appuie notamment sur l’utilisation du gaz PH3 en lutte préventive contre les taupes et sur l’usage de la bromadiolone. Daniel Prieur, président de la FREDON* Franche-Comté a averti qu’« on ne peut pas organiser des luttes sans la bromadiolone», propos approuvés par toute l’assemblée. Parmi les revendications exprimées, l’autorisation d’utiliser la bromadiolone au-delà de 2008 doit être défendue prioritairement.
Tous les départements vont formuler de façon commune des propositions pour alléger le système existant et permettre de lutter contre les rats taupiers plus librement.


*Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Le Covid aura finalement eu raison du plus grand rassemblement du monde de l'élevage.
Le Sommet de l'élevage reporté en 2021
Le rendez-vous européen des professionnels de l'élevage prévu début octobre à Clermont-Ferrand ne se tiendra pas cette année.
De gauche à droite : Bertrand Bissuel, directeur du lycée, Alain Mercier, président de la Communauté de communes Dômes Sancy Artense , Brice Hortefeux et le sénateur Jean-Marc Boyer.
Des travaux au lycée de Rochefort-Montagne
Le lycée agricole de Rochefort-Montagne est engagé dans un plan de rénovation de ses bâtiments pour lequel la Région contribue à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole