Aller au contenu principal

Traire au XXIème siècle
Faciliter le travail de l'éleveur, améliorer les coûts de production

Les techniques liées à la traite connaissent de grands changements. Rencontres sur des exploitations.

«Venez voir comment des éleveurs utilisent un robot, un roto pour faire la traite." Michel Tournadre, responsable professionnel de la Chambre d'agriculture /Pra Dômes-Hautes Combrailles, éleveur laitier, explique l'intérêt de rencontrer des agriculteurs, utilisateurs d'outils novateurs pour traire.

 

Des outils pour produire bien

"Dans un contexte laitier pas facile, avec cependant quelques signes d'amélioration, les responsables professionnels de la Pra souhaitent montrer que des pistes existent, pour faciliter notre travail d'éleveur. Les exploitations s'agrandissent, on manque de main d'œuvre. Notamment les jeunes qui s'installent, doivent faire face à cette situation. Pourquoi pas, sous certaines conditions, s'équiper d'outils performants, innovants?"

Michel Tournadre évoque le fait que les coûts de production se trouvent liés à cette nouvelle donne : "il s'agit aujourd'hui de produire le litre de lait le moins cher possible, tout en gardant la qualité du lait."

Il invite les éleveurs à découvrir comment se servir de ces nouveaux outils. Le Gaec du Moulin de Barbe à Jozerand (Limagne Nord), le Gaec Glufareix à Verneugheol (Dômes-Hautes Combrailles), les accueilleront avec les techniciens de la Chambre d'agriculture et de l'Ede du Puy-de-Dôme.

Au travers de témoignages, de brefs exposés sur les incidences économiques, les participants verront si cette traite "robotisée ou rototisée", peut convenir à leurs exploitations.

"Le but ? Utiliser notre savoir faire, les atouts mis à notre disposition parla recherche et le développement, pour aller de l'avant, produire bien et plus, dans des conditions acceptables de vie, tant au point de vue économique que social."

Rendez-vous

Comment et à quelles conditions améliorer la compétitivité, les performances et les conditions de travail dans les élevages laitiers ?

Deux éleveurs ont fait des choix d’innovation technologique, venez les rencontrer et débattre avec eux sur les exploitations :

- jeudi 17 mars 2011 : visite d’un roto tandem à 14 h 30 au Gaec du Moulin de Barbe à Jozerand,

- jeudi 24 mars 2011 : visite d’un robot de traite à 13 h 30 au Gaec du Glufareix à Verneugheol.

 

Visites guidées en groupe et animées par des techniciens de la Chambre d’agriculture 63 et de l’Ede 63.

Pra Dômes Hautes Combrailles : 04.73.65.92.69.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole