Aller au contenu principal

Dossier Fourrage et sécheresse
Face à la sécheresse, pallier au manque de stocks fourragers

Depuis plus d’un mois la pluie fait défaut. La pousse de l’herbe se retrouve au point mort. Les éleveurs doivent commencer à envisager des solutions pour pallier au manque de stocks.

Tant qu’il y a un minimum de repousse, continuer à pâturer en tournant rapidement sur les parcelles pour éviter tout surpâturage.

A l'heure où débutent les premières récoltes, les estimations de rendement des prairies de fauche se révèlent toutes déficitaires.

Il manque en effet de 20 % à 40% d'herbe, voire plus. Dans les pâtures, la pousse et le stock d’herbe sont au plus bas, obligeant à piocher dans les stocks existants. Il faut d'ores et déjà envisager des solutions pour pallier au manque de stocks pour l'été et l'hiver prochain.

 

Lire dossier dans l'Auvergne Agricole du 19 mai, pages 12 et 13

Compte tenu des conditions exceptionnelles de sécheresse, le Ministre de l'agriculture a décidé le 11 mai dernier que les agriculteurs pouvaient valoriser leurs surfaces déclarées en gel par pâturage ou fauchage, que la production de la surface en gel soit destinée à l'exploitant ou à d'autres agriculteurs, même pendant la période d'interdiction de fauchage prévue par l'arrêté préfectoral BCAE. Aucune demande de dérogation individuelle n'est nécessaire pour l'agriculteur. Toutefois, le broyage reste interdit du 1er juin au 10 juillet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole