Aller au contenu principal

Et le gagnant du 16ème concours AOP Saint-Nectaire est…

Le 16ème concours officiel du fromage AOP Saint-Nectaire s’est déroulé le 13 août dernier, à Brion. Au programme : marché de pays, animations, et bien-sûr, dégustation de fromage à volonté.

Touchés, tâtés, humés, goûtés… Les fromages fermiers sont analysés sous toutes les coutures.

Dimanche 13 août, les Saint-Nectaire ont revêtu leur plus belle robe grise pour se présenter au 16ème concours officiel de l’AOP. Et ils étaient nombreux en compétition ! Ce sont pas moins de 101 producteurs fermiers, 4 laiteries et 12 affineurs qui se sont affrontés dans les trois catégories. Mais au juste, que faut-il au Saint-Nectaire pour décrocher la médaille ?

 

Des spécificités gustatives

En plus de ses formes généreuses de 21 cm de diamètre, 5 cm d’épaisseur et son 1,7 kg, le fromage rond, tendre et généreux est analysé sous toutes ses coutures, par trois jurys différents. Et l’organisation est réglée comme du papier à musique, on ne rigole pas avec la 3ème AOP française au lait de vache. Le matin, place à la présélection des Saint-Nectaire fermiers : trois groupes de trois jurés ont sélectionné six fromages chacun. Les 18 restants ont été dégustés par un nouveau jury de trois membres, qui a sélectionné les 10 finalistes. L’après-midi, on monte en intensité avec les classements officiels laitier et «challenge affineurs», et la finale du concours fermier. C’est le «super jury» qui est entré en place afin de classer les 10 fromages dans la course à la palme d’or. Une belle croûte grise et homogène, une texture souple impeccable et un goût inimitable, sont autant de conditions à remplir pour décrocher le précieux trophée.

La fête au village

Le concours était ouvert aux visiteurs, venus en nombre, et commenté en direct par le commissaire général et ses assesseurs. Toute la journée étaient organisées diverses festivités : marché de pays, présentation de vaches laitières, concours de brioche de tome, ou encore démonstration de bourrée auvergnate au son des accordéons… sans oublier la dégustation de Saint-Nectaire, à volonté ! L’invité d’honneur de cette édition 2017 était le fromage de Herve, unique fromage AOP de Belgique.

2017, un grand cru

Plus petite des communes ayant accueilli le concours, Brion en a tenu une très belle édition. Si les visiteurs sont de plus en plus nombreux à venir glaner des informations sur l’un des fleurons des AOP françaises, les producteurs aussi. Le syndicat du Saint-Nectaire cherche à faire de cet événement un temps fort de la filière, les agriculteurs l’ont compris. Preuve en est faite, car le concours organisé un dimanche en plein mois d’août a réuni tous les acteurs de la filière : producteurs, affineurs et laiteries. L’événement nécessite tout de même 6 à 8 mois de préparation, qui peuvent être giflés par le mauvais temps. Mais cette année, pas d’ombre au tableau, la fête est couronnée de succès et marquée par la convivialité qui émane de ce grand fromage au cœur tendre. Stéphane Vergne, Président de la fédération des Fromages de France et Président du jury du concours, a été véritablement enchanté de rencontrer un tel niveau de qualité. Les producteurs n’ont pas à rougir…

Palmarès 2017 :

 

Challenge affineurs

1er prix : Fromagerie Dischamp (Sayat)

2ème prix : Terres d'Auvergne (Besse)

Concours laitier

1er prix : Laiterie Walchli (Condat en Féniers)

Concours fermier

1er prix : Gaec de l'Espinassade (Saint-Donat) affiné par la Fromagerie Dischamp

2ème prix : Gaec des Perces Neige (Bagnols) affiné par Les Fromageries Occitanes

3ème prix : Gaec de La Montagne de Parpaleix (Chanterelle) affiné au Gaec de La Montagne de Parpaleix

4ème prix : Gaec de Fléchat (Orcival) affiné par la Fromagerie Dischamp

5ème prix : Gaec de La Prade (Valbeleix) affiné par Gaec de La Prade

6ème prix : Gaec Gregoire (Egliseneuve d'Entraigues) affiné par Les Fromageries Occitanes

7ème prix : Gaec des Violettes (Aurieres) affiné par Fromagerie du buron

8ème prix : Gaec de Lascombe (Chanterelle) affiné par SAS Charrade

9ème prix : Gaec de Cureyre (Compains) affiné par Vaissaire Papon

10ème prix : Gaec des Frênes (Chambon sur lac) affiné par fromagerie Soron

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole