Aller au contenu principal

Encadrement des promotions : les distributeurs tentent-ils de saboter les EGAlim ?

Alors que l'encadrement des promotions à 34 % de la valeur des produits alimentaires est entré en vigueur au 1er janvier, le réseau FNSEA+JA dénonce la persistence des rabais pouvant aller jusqu'à 50%.

La loi alimentation prévoit un encadrement strict des promotions abusives sur les produits alimentaires.

Encadrement des promotions : les distributeurs tentent-ils de saboter les EGAlim ?

Alors que l'encadrement des promotions à 34 % de la valeur des produits alimentaires est entré en vigueur au 1er janvier, il est effarant de constater que certaines enseignes de la grande distribution n'ont pas encore intégré la nouvelle législation sur les étiquettes et dans les catalogues. En effet, nombre de promotions ont été constatées sur des produits alimentaires, bruts (porc, vin...) ou transformés avec des rabais de l'ordre de 50 %. La loi n'est donc pas encore respectée ! Le réseau FNSEA+JA surveille étroitement les comportements d es enseignes en matière de promotions. Nous dénoncerons toute tentative de contournement ! Nous attendons de l'Etat qu'il soit ferme face à de tels agissements et qu'il rappelle ce que risquent les opérateurs à flirter de cette manière avec la légalité. De plus, il revient à la DGCCRF d'indiquer clairement les modalités de contrôle de cette ordonnance. La meilleure manière de saboter cette expérimentation, dont la durée est limitée à deux ans, serait de ne pas la respecter afin de « prouver » qu'elle n'est pas efficiente. Nous demandons aux distributeurs de cesser ces pratiques, et aux pouvoirs publics de les sanctionner.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
De gauche à droite : Bertrand Bissuel, directeur du lycée, Alain Mercier, président de la Communauté de communes Dômes Sancy Artense , Brice Hortefeux et le sénateur Jean-Marc Boyer.
Des travaux au lycée de Rochefort-Montagne
Le lycée agricole de Rochefort-Montagne est engagé dans un plan de rénovation de ses bâtiments pour lequel la Région contribue à…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole