Aller au contenu principal

Encadrement des promotions : les distributeurs tentent-ils de saboter les EGAlim ?

Alors que l'encadrement des promotions à 34 % de la valeur des produits alimentaires est entré en vigueur au 1er janvier, le réseau FNSEA+JA dénonce la persistence des rabais pouvant aller jusqu'à 50%.

La loi alimentation prévoit un encadrement strict des promotions abusives sur les produits alimentaires.

Encadrement des promotions : les distributeurs tentent-ils de saboter les EGAlim ?

Alors que l'encadrement des promotions à 34 % de la valeur des produits alimentaires est entré en vigueur au 1er janvier, il est effarant de constater que certaines enseignes de la grande distribution n'ont pas encore intégré la nouvelle législation sur les étiquettes et dans les catalogues. En effet, nombre de promotions ont été constatées sur des produits alimentaires, bruts (porc, vin...) ou transformés avec des rabais de l'ordre de 50 %. La loi n'est donc pas encore respectée ! Le réseau FNSEA+JA surveille étroitement les comportements d es enseignes en matière de promotions. Nous dénoncerons toute tentative de contournement ! Nous attendons de l'Etat qu'il soit ferme face à de tels agissements et qu'il rappelle ce que risquent les opérateurs à flirter de cette manière avec la légalité. De plus, il revient à la DGCCRF d'indiquer clairement les modalités de contrôle de cette ordonnance. La meilleure manière de saboter cette expérimentation, dont la durée est limitée à deux ans, serait de ne pas la respecter afin de « prouver » qu'elle n'est pas efficiente. Nous demandons aux distributeurs de cesser ces pratiques, et aux pouvoirs publics de les sanctionner.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne, mis en place par Mathieu Daim.
Une retenue d'eau qui fait désormais référence
Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne. Il s'agit d'un ouvrage d'une…
Tableau de fermage du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021
Indice des fermages du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

L’indice des fermages pour le département du Puy-de-Dôme est constaté pour 2020 à la valeur de 105,33. Cet indice est…

Bâtiment d'élevage
Le projet bâtiment étape par étape
 Un projet bâtiment demande deux ans de reflexion, démarches administratives et construction avant que les premiers animaux n'en…
Visite d’exploitation l’après-midi du 6 mars à l'occasion de l'assemblée générale.
2020 : Carton plein pour le Syndicat Aubrac
Si 2020 fut pour les syndicats de races allaitantes une année blanche en termes d’actions promotionnelles, techniques ou festives…
Forêt qui dépérit de Celle-sur-Durolle, au cœur des Bois Noirs
Les forêts de nos contrées se meurent
Les arbres dépérissent partout en France sous les effets du changement climatique et certaines essences historiques des massifs…
Ravage de campagnols terrestres dans les prairies
La bromadiolone bannie dès le 20 décembre 2020
Par voie de communiqué, la Draaf Auvergne Rhône-Alpes confirme deux évolutions réglementaires majeures dans la lutte contre le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole