Aller au contenu principal

Lait
En tant que coopérateurs, faites entendre votre voix !

La FDPL du Puy-de-Dôme encourage tous les adhérents Sodiaal à se rendre aux réunions d’hiver de la coopérative qui viennent de débuter.

Camion lait

Suite à la mobilisation du mois d’août devant Sodiaal, les responsables locaux de la coopérative ont demandé à rencontrer la FDPL du Puy-de-Dôme afin d’échanger sur un premier bilan de 2022 et les perspectives de 2023.
Sachez que les réunions d’hiver de la coopérative Sodiaal viennent de débuter (voir encadré ci-dessous). La FDPL du Puy-de-Dôme souhaite que tous les coopérateurs s’y rendent afin de poser les bonnes questions aux administrateurs, d’échanger avec les responsables et de s’exprimer sur leur coopérative !  
Depuis l’été 2021, Sodiaal ne suit plus sa formule de prix pour établir le prix du lait mensuellement, car cette dernière n’était plus tenable pour la coopérative. Depuis, le prix du lait est déconnecté de cette formule. « Lors de notre rencontre en août 2022, Sodiaal avait annoncé un retour à une formule de prix rénovée pour le début de l’année 2023. Il faut aller aux réunions pour demander où en est cette nouvelle formule, ce qu’elle prend en compte, comment elle sera construite», précise Thierry Chirol, président de la FDPL du Puy-de-Dôme.
N’oubliez pas non plus que «grâce à la loi Egalim 2, la matière première est sanctuarisée et la construction du prix doit prendre en compte les coûts de production des agriculteurs, via l’établissement de contrats ». Cependant il n’y a pas de contrat obligatoire entre un producteur et sa coopérative si cette dernière a modifié ses documents statutaires afin d’engendrer des effets similaires à la contractualisation. « Les coopératives ont jusqu’à la fin de l’année 2022 pour se mettre en conformité avec la loi. Aller aux réunions d’hiver Sodiaal c’est aussi l’occasion de demander si les statuts et le règlement intérieur de Sodiaal seront conformes à Egalim en janvier 2023 ».

Rendez-vous aux réunions

Prendre le temps d’aller à ces réunions ce sera aussi le moment de discuter avec les administrateurs sur ce que sera la segmentation de la coopérative en 2023. « Il est essentiel de savoir comment sera valorisé le lait que les coopérateurs produisent et quelle valeur il lui sera donné ! »  insiste Thierry Chirol.
Au-delà des coopérateurs Sodiaal, c’est tous les producteurs laitiers qui doivent participer activement aux négociations et avoir des échanges avec leurs opérateurs en ayant en ligne de mire les prochaines négociations commerciales entre les transformateurs et les distributeurs qui devront « nécessairement aboutir à des hausses de prix pour que les producteurs soient rémunérés à leur juste valeur. Les producteurs doivent se réapproprier le devenir de leur produit et du prix auquel il doit être vendu ! », conclut le président de la FDPL.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le jeu "La Grange" est une représentation simplifiée d'un territoire d'élevage. Son objectif est la co-construction par les joueurs d'une grange qu'ils devront faire évoluer au fil du temps, des contraintes et des souhaits partagés.
GAMAE : des jeux sérieux pour répondre à de sérieux enjeux
L’INRAE présente GAMAE, la première plateforme française de ressources scientifiques et techniques dédiée aux « jeux sérieux »…
Co-président du concours, Jean-Claude Faure est éleveur de charolaises au sein du GAEC des Deux villages et conseiller municipal de la commune.
Ce week-end a lieu le 35ème concours charolais de St-Gervais
La 35ème édition du concours interdépartemental charolais de Saint-Gervais d’Auvergne aura lieu les 5 et 6 novembre…
Sécheresse plans de maïs
Le département du Puy-de-Dôme reconnu pour les calamités agricoles
Une partie du Puy-de-Dôme reconnue au titre des calamités agricoles avec 158 communes concernées. Les demandes d'indemnisation…
Bâtiment d'élevage
Visites de bâtiments : une étape cruciale
Les portes ouvertes bâtiments, organisées par l’EDE et la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme, auront lieu les 8, 9 et 18…
Durant la période qui précède la reprise de l’exploitation, Sylvain investit l’argent qu’il gagne dans son futur cheptel de vaches Aubrac.
Une transmission hors-cadre familial réussie !
Jean-Louis Lescure, exploitant retraité depuis octobre 2021, a eu la chance de trouver un jeune repreneur pour son exploitation.…
Méthaniseur
Méthanisation : solution d’avenir en milieu agricole
Bertrand Duprat, agriculteur méthaniseur et vice-président de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF),…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole