Aller au contenu principal

En campagne électorale plutôt qu’au travail pour les campagnes

Editorial

Peut-être pensez-vous que c’est une bonne chose qu’il prenne connaissance des problématiques agricoles sur le terrain mais là n’était pas le sujet de sa visite. Pas de rendez-vous officiel, pas de rencontre avec la profession… Il était venu pour soutenir les candidats aux législatives du parti «La République En marche».

Etait-ce bien la place d’un Ministre en charge d’un secteur économique en crise ?

Pour nous, syndicat professionnel, la réponse est NON !

Nous estimons que le rôle du ministre de l’Agriculture n’est pas de faire des visites en catimini mais de partager les préoccupations des agriculteurs et de leur permettre de lui faire part de leurs attentes, et elles sont nombreuses !

Nous aurions pu l’interpeller sur différents sujets : les aides de la PAC attendues pour certaines depuis 2 ans et qui ne sont toujours pas versées, l’arrêté sur les produits phytosanitaires, les zones vulnérables, une orientation trop ciblée des subventions départementales mais également de l’irrigation.

Une occasion nous aurait été donnée de lui exposer les besoins en eau de notre département, tant d’un point de vue sociétal, environnemental et agricole ; qui plus est à la veille du déplacement du président d’Irrigant de France dans le département.

Au vu du nombre et de la lourdeur des dossiers agricoles en cours ainsi que de l’urgence de la situation des agriculteurs, nous attendions du ministre de l’Agriculture qu’il fasse passer les dossiers agricoles avant une campagne électorale.

Même si une rencontre n’aurait probablement pas changé la situation agricole du jour au lendemain, JA 63 et FNSEA 63 auraient quand même apprécié qu’un moment soit accordé aux syndicats majoritaires de l’agriculture.

Fort heureusement, malgré un soutien du ministre de l’Agriculture, le candidat de «La République En Marche» sur la 5ème circonscription pourra essayer de consacrer la fin de son mandat de Président de chambre au service des agriculteurs du Puy de Dôme !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Marché de producteurs locaux à Aigueperse
A ne pas manquer ! le 25 septembre à Aigueperse
Les Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme organisent, le samedi 25 septembre 2021, un marché de producteurs locaux.
La construction du projet Urban village, matérialisée ici en rouge, concerne 10 ha sur la plaine de Sarliève.
Projet Urban Village : Préservons l'espace agricole !

Le projet "Urban Village" présenté par la SAS 3J, représentée par Monsieur Jean-Philippe Rey, concerne la création d'un…

Thierry Chirol, président de la FDPL63.
"Le prix est au cœur de notre combat !"
Thierry Chirol, président de la FDPL63.
Vaches qui s'abreuvent
Aide à l’abreuvement : c’est le moment d’investir !
Le Conseil régional AuRA prolonge son aide à l’abreuvement des bovins allaitants au pâturage. Vous avez jusqu’au 6 octobre pour…
La foire se veut l’un des temps forts de la rentrée en Auvergne.
Retour de la Foire de Clermont-Cournon du 11 au 19 septembre
Après un an d’absence, la foire internationale de Clermont-Cournon revient à la Grande Halle d’Auvergne du 11 au 19 septembre.  
Sabine Tholoniat produit du lait à proximité de Thiers.
Sabine Tholoniat : " Et à la fin c’est encore le producteur qui trinque… "

Sabine Tholoniat produit du lait bio dans l’est du Puy-de-Dôme qu’elle livre pour partie à Sodiaal. Présidente de la FNSEA63…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole