Aller au contenu principal

Eleveurs, venez échanger avec les représentants de la Chambre et de l’EDE

La Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme et l’EDE vont à la rencontre des éleveurs du département pour faire le point sur la sécheresse, identifier les difficultés et présenter les procédures calamités.

Marion Vedel, élue Chambre d’agriculture : « Ces rencontres sont l’occasion de présenter les actions mises en place par la Chambre d’agriculture pour accompagner les exploitants et de revenir sur les procédures calamités obtenues dans le cadre de nos négociations»

Suite aux sécheresses répétées qui impactent lourdement les éleveurs du Puy-de-Dôme, les organismes agricoles, la chambre d’agriculture et le syndicalisme se sont mobilisés à maintes reprises pour accompagner les éleveurs et les aider à surmonter ces épreuves climatiques. « Les difficultés liées aux longs mois de sécheresse sont importantes pour les agriculteurs du département et lourdes de conséquences pour bon nombre d’exploitations » confirme Marion Vedel, élue Chambre d’agriculture.

« On a essayé de négocier au mieux »

« A plusieurs reprises nous avons négocié avec la préfecture sur la mise en place d’actions concrètes et rapides en faveur des agriculteurs. » Des interventions qui ont permis de « définir des procédures calamités » pour les éleveurs, de « modifier le seuil de recevabilité de 13 à 11 % pour les pertes de récoltes sur prairies en 2018 » (l’application de ce seuil n’est pas encore actée pour la sécheresse 2019 NDLR) et d’«obtenir une reconnaissance anticipée d’une calamité agricole sécheresse 2019 sur fourrages pour le département ». Cette reconnaissance anticipée concerne 343 communes avec un taux de perte à 35 % sur prairies permanentes, prairies temporaires et maïs fourrage. « Le zonage sera réajusté avec des taux supérieurs lors de la prochaine réunion du Comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) le 18 décembre prochain, sur la base de données climatiques et des bilans fourragers» précise Marion Vedel. Ainsi, les agriculteurs dont le siège social est situé sur l’une de ces 343 communes, peuvent télédéclarer leur demande d’indemnisation sur le site TéléCalam depuis le 28 octobre.

« Nous avons négocié également auprès du Conseil départemental une aide à l’implantation de cultures fourragères dérobées » pour les producteurs de la plaine de la Limagne en faveur des éleveurs du département, précise l’élue de la Chambre d’agriculture.

Des rencontres avec les éleveurs

Dans ses missions d’information et d’accompagnement, la Chambre d’agriculture organise du 18 au 27 novembre, avec l’EDE, des rencontres sur chacun des Territoires. «L’objectif de ces réunions est de faire le point directement avec les éleveurs sur la situation de la sécheresse, d’identifier leurs difficultés, de présenter les procédures calamités et de leurs apporter des conseils techniques (gestion des troupeaux, rations…) » explique Marion Vedel. L’élue rappelle que «la Chambre est là pour accompagner tous les agriculteurs, y compris ceux en difficulté via le service agri-diff.» « Nous avons obtenu la mise en place de certaines démarches ; à chacun maintenant de s’y inscrire » avec, si besoin, l’aide du conseiller de la Chambre d’agriculture.

Lieux et dates des rencontres

 

CHAMPEIX : lundi 18 novembre à 14h, à la mairie place de la Halle.

 

LE BREUIL-SUR-COUZE : lundi 18 novembre à 20h30, amphi du lycée agricole St-Joseph.

 

ST-GERVAIS d’AUVERGNE : lundi 25 novembre à 14h, à la Chambre d'agriculture.

 

THIERS : mercredi 27 novembre à 14h, à la mairie, salle Tournilhac.

 

TAUVES : mercredi 27 novembre à 14h à la mairie, salle du conseil.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie.
Une chèvrerie au service de son éleveuse
A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie et un local de transformation pour augmenter sa production de fromages…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole