Aller au contenu principal

Eleveurs du Puy-de-Dôme : mobilisez-vous le 16 juin !

Le ton est donné, les producteurs bovins du Puy-de-Dôme vont se retrouver à Villefranche d’Allier.

À l’appel de la FNB, avec le soutien de la FNSEA et de la FNPL, les éleveurs de race à viande du Massif central vont bloquer plusieurs abattoirs la semaine prochaine. C’est à Villefranche d’Allier que va se rendre le Puy-de-Dôme du mardi 16 juin midi au mercredi 17 juin midi.

Les premiers blocages à la hâte début mai ont tenu lieu d’avertissement. Face au mépris et au mutisme de la filière, la sanction tombe. Les éleveurs n’en peuvent plus et ils vont le faire savoir !

Pourtant le ministre de l’Agriculture a réuni les différents acteurs autour de la table pour trouver des solutions et inverser la tendance. Le délai d’un mois étant presque écoulé, l’aval restant sourd aux revendications des producteurs, la manière forte va donc être employée.

 

La priorité : revaloriser les prix à la production

Les indicateurs économiques sont au vert : consommation stable, prix à la consommation plutôt en hausse, marché à l’export favorable, passage en risque négligeable au niveau de l’ESB, pourtant la France est à la traîne par rapport aux autres pays et vend sa viande à bas prix. «La France a un réel savoir-faire en matière de production carnée, il est inadmissible qu’elle brade sa viande » s’insurgent les responsables professionnels. En un an ce ne sont pas moins de 250 millions d’euros que les éleveurs ont perdu au profit de l’aval et des grandes surfaces. La course au bas prix pratiquée par la grande distribution conduit inexorablement les producteurs à l’échafaud. Il est primordial que la filière rentre dans une logique de revalorisation des prix à la production.

Rendez-vous mardi 16 juin à midi devant l’abattoir Bigard de Villefranche d’Allier. Les départements vont se relayer pour maintenir le blocage.

Contact pour plus d’infos : 04.73.44.46.90.

 

Informez-nous de votre présence au plus vite et mobilisez autour de vous pour défendre votre métier !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Jacques Chazalet, président du Sommet, est optimiste quant au maintien de l’évènement en octobre prochain à la Grande Halle d’Auvergne.
Une édition 2021 maintenue avec pass sanitaire
A quatre mois de l’ouverture, les organisateurs du Sommet de l’élevage (du 5 au 8 octobre) affichent optimisme et prudence en…
La pullulation de campagnols reste un réel fléau sur certains secteurs.
Une aide d’urgence pour soutenir des agriculteurs victimes du rat taupier
Face à la présence incessante du rat taupier sur certains secteurs du département, le Conseil Régional Auvergne Rhône- Alpes a…
Aulx
L’industrie Rochias en pourparlers avec les agriculteurs
L'entreprise Rochias, spécialisée dans l'ail déshydraté, s'est récemment rapprochée de la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme…
Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA du Puy-de-Dôme.
« Prendre à l'un pour donner à l'autre : une solution inacceptable »
Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA du Puy-de-Dôme, revient sur les principales annonces du plan stratégique national (PSN)…
Huit exploitations de Limagne Nord se sont équipées de sondes capacitives qui mesurent tous les 10 cm sur une profondeur totale de 60 cm, la quantité d'eau disponible pour les plantes.
Huit sondes capacitives installées en Limagne nord
La Cuma des Marais et des adhérents du CETA Val de Morge ont investi dans plusieurs sondes capacitives pour piloter au mieux leur…
« France, veux-tu encore de tes éleveurs allaitants ? »
Conjoncture, prix, travaux de filière mais aussi PAC 2023 et problématiques locales à l’ordre du jour de la section bovine du 7…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole