Aller au contenu principal

Contractualisation
Egalim 2, pas d’obligation pour le lait vendu en direct

La loi protégeant la rémunération des agriculteurs s’adresse aussi aux producteurs laitiers fermiers à partir de janvier 2023.

Vaches dans une prairie, devant du lait

La loi Egalim 2 prévoit la contractualisation écrite obligatoire de tous les produits agricoles à l’exception de ceux vendus directement au consommateur et cédés aux organisations caritatives.
Pour les producteurs livreurs de lait, cette contractualisation écrite obligatoire s’applique déjà en lait de vache et lait de chèvre depuis le 1er janvier 2022, et est prévue en lait de brebis au 1er octobre 2022.
Les fromages et autres produits laitiers fermiers, commercialisés par les circuits autres que la vente directe, seront donc dorénavant concernés par la contractualisation écrite obligatoire : à partir du 1er janvier 2023, ils devront faire l’objet d’une contractualisation écrite de 3 ans minimum.
Des contrats devront être établis avec leurs acheteurs pour la part des produits vendus en dehors de la vente directe au consommateur, qu’elle soit à la ferme ou sur les marchés, avec la grande distribution, les affineurs, la restauration hors foyer et les points de vente collectifs (en fonction de leur statut).

Un contrat de trois ans à écrire

Début 2022, des producteurs laitiers fermiers bovins, ovins et caprins ont fait remonter que des enseignes de la grande distribution ont demandé de leur faire part de conditions générales de ventes (CGV) conformes à la loi Egalim. Il est important de préciser que les producteurs laitiers fermiers ne devront pas envoyer des CGV mais une proposition de contrat écrit conforme au code rural, avec les 7 clauses obligatoires précisées dans la loi Egalim 2, et dans tous les cas au plus tard le 1er janvier 2023 et non pas dès le 1er janvier 2022, ce qui laisse l'année pour se préparer.
La FNPL, la FNO et la FNEC (éleveurs de chèvres) suivent actuellement ce dossier et des modèles de contrats seront proposés. Des réflexions sont également en cours concernant d’éventuelles dérogations à demander : exclusion de produits ou catégories de produits, et seuils minimaux de chiffres d’affaires d’application.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les éleveurs du syndicat Aubrac des Volcans sur le ring confectionné en partenariat avec les élèves du lycée du Breuil-sur-Couze.
L'Aubrac a fait le show au château du Breuil !
La 20ème édition de la compétition départementale Aubrac a rassemblé une centaine d'animaux et attiré plus de 600…
Une équipe de professionnels et de techniciens au complet pour organiser le concours départemental Salers du Puy-de-Dôme version 2022
#salers2022, une belle réussite !
Samedi 27 août, c’était au tour de la commune d’Ardes-sur-Couze d’accueillir le concours départemental Salers et de mettre en…
Le 8 septembre, la coopérative a inauguré son nouveau moulin dans la plaine de Saint-Ignat, en présence de nombreuses personnalités politiques locales.
Limagrain inaugure son nouveau moulin
Limagrain a inauguré son nouveau moulin à blé à Saint-Ignat, après plus de deux ans de travaux et 24 millions d'euros d'…
L’Aubrac présente son fleuron dans le Puy-de-Dôme
Le 10 septembre prochain, le syndicat Aubrac des volcans vous donne rendez-vous au lycée agricole du Breuil-sur-Couze pour le…
De gauche à droite : Gilles Flandin et Damien Bonaimé, respectivement président et directeur de la Safer Auvergne-Rhône-Alpes.
La Safer Auvergne-Rhône-Alpes présente sa feuille de route 2022-2028
À l’occasion de la rentrée 2022, la Safer Auvergne-Rhône-Alpes a présenté sa feuille de route pour les années à venir. Gilles…
Bouteille de lait
Prix du lait : à la recherche de plus de visibilité
La juste rémunération des producteurs de lait est toujours au cœur des combats de la Fédération des producteurs de lait du Puy-de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole