Aller au contenu principal

Cantonale Udsea
Echanges professionnels et convivialité

Eleveurs laitiers, allaitants ou hors sol, jeunes en attente d’installation, producteurs en activité ou retraités agricoles : toutes productions et générations du canton de Bourg-Lastic se sont réunis.

Yves Pélissier a reçu les éleveurs du canton, ici aux côtés de Bruno Chaput.

Ils étaient près de 60 à avoir choisi de se retrouver le 28 août dernier dans une grange, chez Claude et Yves Pélissier à Briffons pour partager dans la convivialité, échanger les expériences, mais aussi témoigner de préoccupations que tous expriment.
Si inquiétude et incertitude sont permanentes, elles sont aussi de plus en plus dures à supporter parce que l'instabilité est partout.
Le contexte laitier est un bon exemple de la situation. En effet, les récents accords suscitent autant de satisfaction que d'interrogations, car l'attitude des transformateurs dans cette affaire montre qu'à tout moment, il faut s'attendre à des problèmes d'applications, et que les engagements ne sont valables que sur de courtes périodes.
Inquiétude et interrogations également pour les éleveurs allaitants face à des prix de la viande aussi bas, alors que la production est déficitaire et que la consommation ne baisse pas en France ; interrogation qui s'étend au maigre, dont les cours sont attendus avec anxiété. De même, les types d'animaux demandés par les marchés sont difficiles à cerner: légers ou lourds, la question se pose puisque le marché reste incertain sur les attentes.
Facteur aggravant dénoncé par tous, l'ampleur des contraintes de tous types est un handicap de plus pour des exploitations qui ont à supporter un contexte de production déjà très difficile. Aux accidents climatiques, aux pullulations de rats taupiers, viennent s'ajouter aujourd'hui les dégâts de gibiers qui se multiplient parce qu'aucune mesure n'est réellement mise en place pour contrôler les débordements des populations de sangliers et de cervidés.
Lorsqu'ils sont portés par près de 60 agriculteurs d'un même canton, ces messages ne peuvent que nous interpeller.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole