Aller au contenu principal

Du bois sous les pieds des génisses de Rochefort-Montagne

Le lycée de Rochefort-Montagne expérimente une valorisation en plaquette litière du bois issu de l’entretien des haies. Un projet conduit principalement par les élèves.

Le lycée expérimente la valorisation en plaquette litière du bois issu de l’entretien des haies de l’exploitation agricole.

L’exploitation agricole du lycée de Rochefort-Montagne est au cœur de l’enseignement. Avec plus de 9 km de haies, la gestion de ces dernières ne pouvait qu’entrer dans les programmes de formation. À l’occasion d’une journée d’information et de démonstration, les élèves ont présenté leur projet de valoriser le bois issu de l’entretien des haies en plaquette litière.

 

Prémices du projet

« L’idée était d’abord de valoriser la biodiversité présente sur l’exploitation et d’étudier les puits de carbone. Travailler sur les haies était donc tout indiqué. » Sylvie Hausard, enseignante en gestion des milieux naturels pour les étudiants en BTS Gestion et Protection de la Nature, revient sur la génèse de cette expérimentation. Utilisant les supports à sa disposition, la professeure et ses élèves ont commencé à inventorier les haies de l’exploitation afin de mieux en étudier le rôle. Ensuite, les promotions suivantes ont établi un plan de gestion pour en prévoir l’entretien. « Les haies jouent un rôle important dans les écosystèmes et les exploitations agricoles. Il faut les entretenir et les valoriser pour bénéficier de l’ensemble de leurs bienfaits. » Or, pour des raisons de sécurité évidentes, l’entretien de ces haies ne pouvait être dévolu aux élèves. Le projet alors «réservé » à la filière de formation environnementale, touche l’ensemble des élèves de l’établissement. Toutes les classes mettent la main à la pâte. Les jeunes en filières agricoles, accompagnés par la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme et la Mission Haies Auvergne, se tournent vers la litière.

Valoriser et économiser

Très prochainement, les génisses de l’exploitation agricole auront donc du bois sous leurs pieds. La stalle de 100 m² sera composée d’une couche de 10 cm de plaquette, recouverte de 10 cm de paille. Au bout de trois semaines, l’opération sera renouvelée (plaquette + paille) pour une durée de trois semaines avant le curage. Les élèves ont calculé qu’ainsi, l’établissement économiserait 9 tonnes de paille sur l’année et plus de 200€.

Au-delà de l’aspect économique, le directeur du lycée, Emmanuel Courtaud, se réjouit de la mise en place d’une telle expérimentation. « C’est un sujet d’étude particulièrement intéressant pour nos jeunes et qui plus est, rassemble l’ensemble des filières de formation environnementales et agricoles. Cela permettra d’allier théorie et technique. »

La plaquette est entièrement produite sur l’exploitation agricole de Rochefort-Montagne. Alain Faydit, producteur laitier à Perpezat a développé une activité d’entrepreneur forestier. En ce jour de démonstration, il a en charge la production de ce qui fera bientôt office de litière pour les génisses. « Je me suis lancé dans ce projet pour compléter mes revenus. Avec un peu d’organisation, j’arrive à tout gérer » témoigne-t’il.

Ne reste plus désormais qu’à sécher et stocker les plaquettes avant qu’elles ne prennent la place qui leur est destinée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole