Aller au contenu principal

Dossier calamités sécheresse

Le Ministre, Didier Guillaume, lors de sa venue au Sommet de l’élevage, a annoncé des versements anticipés, mis en place rapidement, pour les aides calamités liées à la sécheresse concernant les pertes de récolte en fourrages, mais où en est-on ?

 

A l’heure où le journal est bouclé, les services de la DDT ont fait parvenir au Ministère un « premier dossier » calamités basé sur les données climatiques notamment. Il fait état de 35 % de taux de pertes, taux volontairement « faible », afin d’éviter des remboursements d’indus lors des virements des 30 % d’acompte. Le dossier est étudié en Comité national de gestion des risques agricoles (CNGRA) ce mercredi 16 octobre. La demande de la profession est de pouvoir mener les déclarations Télécalam dès le début novembre pour le versement anticipé, et que le dossier soit actualisé automatiquement une fois les taux définitifs arbitrés par le CNGRA du mois de décembre.

Le dossier définitif se bâtit en parallèle, avec l’agrégation des données de la cinquantaine de bilans fourragers réalisés par la Chambre d’agriculture et des données météorologiques. La commission départementale d’expertise se tient le 29 octobre. Une cartographie des taux de pertes a été bâtie. Le dossier départemental sera étudié mi-décembre 2019, pour des versements sur le premier trimestre 2019.

Concernant l’annonce d’Emmanuel Macron sur un potentiel abaissement du seuil d’éligibilité de 13 % à 11% de pertes de produit brut théorique dans les aides du régime des calamités depuis 2018 compris, rien n’est confirmé par le Ministère à ce jour. La Fnsea63 a saisi Joël Limouzin, représentant de la Fnsea au CNGRA. La réponse est vivement attendue.

Pour toutes les déclarations « Telecalam », la Fnsea accompagnera les adhérents et non-adhérents.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole