Aller au contenu principal

Journées portes ouvertes
Des visites de bâtiments instructives et conviviales

A l'occasion des portes ouvertes bâtiment sur la Pra Artense-Cézallier-Sancy, élus, éleveurs, techniciens d'Opa et d'administration s'étaient donné rendez-vous au Gaec de Montbaillard.

“Construire, aménager un bâtiment d'élevage, est d'une grande complexité, technique et administrative. C'est pourquoi les organisations professionnelles agricoles, mettent leurs compétences au service des éleveurs voulant bâtir un tel projet. Nous avons reçu hier au Vernet Sainte Marguerite, des agriculteurs de la Corrèze et de la Creuse. Ce qui traduit tout l'intérêt de montrer des réalisations sur le terrain." Roger Serre, responsable professionnel de la Petite Région Agricole Artense-Cézallier-Sancy, s'est félicité de l'organisation de ces portes ouvertes, dans différents secteurs de ce territoire.Ils ont dit
Des rencontres réussies, dues à la bonne coopération de la Chambre d'Agriculture du Puy-de-Dôme avec les organismes agricoles. Et notamment l'Ede, dont le président, Bruno Chaput, a souligné les actions visant à améliorer le parc bâtiment sur la Pra Artense-Cézallier-Sancy, et sur l'ensemble du Puy-de-Dôme. Egalement responsable du secteur viande au sein du Comité Agricole Départemental, il a rappelé "que cet organisme, qui regroupe un grand nombre d'organisations agricoles du département, met en place depuis près de 10 ans, dans chaque Pra, des journées portes ouvertes, autour de la construction du bâtiment d'élevage. Merci à la famille Duchamp, qui nous reçoit aujourd'hui. Et rendez-vous l'an prochain en Combrailles et Dômes-Haute-Combraille."
 "C'est mieux que de voir des réalisations sur plan." Laurent Huguet, éleveur à Tauves, explique être venu "par curiosité, pour voir comment on pouvait procéder à l'agrandissement d'un bâtiment, recueillir d'autres idées. Chez nous, presque tous les 5-6 ans, il nous faut revoir nos aménagements. Les locaux doivent être adaptés à la diminution constante de main-d'oeuvre."
 Stéphane Saint Roye est éleveur allaitant à Bagnols. En compagnie de Joseph son père, il a fait la tournée des bâtiments proposés aux portes ouvertes. Bien qu'il ait déjà commencé à bâtir un nouveau bâtiment sur son exploitation, il vient "pour voir s'il existe quelques astuces, dont je n'ai pas l'idée, et qui pourraient convenir à ma construction." Il a dans l'idée de faire des logettes paillées. "Ce n'est vraiment pas courant, pour des élevages en race Salers. Alors je cherche à voir comment bien faire." Son souhait est d'avoir une construction, qui lui permette de travailler seul, "car nous manquons tous de plus en plus de main-d'oeuvre."
En Gaec de Montbaillard avec son fils David, Paul Duchamp a fait visiter son exploitation. "Nous avons essayé d'adapter notre vieux bâtiment, mais cela n'était pas simple !" Il a expliqué que "si c'était à refaire", ils construiraient du neuf. Il a conseillé de veiller à ce que la salle de traite soit facile à laver, "c'est important." Cette remarque, ses explications, ont grandement intéressé les éleveurs présents, qui lui ont posé nombre de questions sur ses aménagements, la façon dont il est passé d'une stabulation entravée à une stabulation libre.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole