Aller au contenu principal

Récolte
Des rendements hétérogènes mais corrects

La moisson 2022 bat son plein et les premiers témoignages font état de rendements corrects malgré les craintes face à la sécheresse.

Moissonneuse batteuse

Au cœur de la Limagne, le traditionnel ballet de la saison estivale bat son plein. Depuis près de trois semaines maintenant, les moissonneuses parcourent les champs récoltant les précieux grains d'une dure année de labeur. Les premières estimations, résultantes de témoignages d'agriculteurs, font état de rendements corrects mais, comme habituellement, très hétérogènes entre le nord et le sud de la plaine.

Pas de catastrophe en vue

En Limagne nord, "environ 50% des surfaces en blé sont récoltées" estime Éric Alexandre, président des EDT du Puy-de-Dôme. Au volant de sa moissonneuse-batteuse, l'entrepreneur est plus serein cette année que lors de la précédente campagne, puisque la pluie ne viendra pas jouer les trouble-fête avant une dizaine de jours. "Pas de pression" donc, d'autant plus que les rendements sont meilleurs qu'espérés malgré la sécheresse.
Yoann Ginestière, conseiller agronomie à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme a lui aussi débuté sa récolte de témoignages pour dresser un premier bilan à mi-parcours. "En Limagne nord, j'ai eu des échos de rendements moyens de 60 à 70 q/ha, 50 à 60 q/ha en Limagne centre et 35 à 65 q/ha en Limagne sud." Des résultats à prendre avec des pincettes puisqu'il s'agit d'une moyenne d'exploitation qui cache des hétérogénéités. Durant cette campagne encore, les conditions pédo-climatiques des parcelles ont considérablement impacté les rendements, le tout jugulé par les effets variétés et les dates de semis. "Dans les terres superficielles les rendements sont moins bons y compris dans les parcelles irriguées."
Quant à la qualité, les premiers témoignages évoquent des "PS corrects" et un taux de protéines compris en moyenne "entre 12% et 13% en blé pannifiable". Il y aurait peu de déclassements pour l'heure.
Du côté des autres cultures, le rendement moyen en orge oscille entre 60-70 q/ha au nord et 40-50 q/ha au sud. En colza, l'année est à garder en mémoire puisque la moyenne départementale fait état de 30 à 35 q/ha.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le jeu "La Grange" est une représentation simplifiée d'un territoire d'élevage. Son objectif est la co-construction par les joueurs d'une grange qu'ils devront faire évoluer au fil du temps, des contraintes et des souhaits partagés.
GAMAE : des jeux sérieux pour répondre à de sérieux enjeux
L’INRAE présente GAMAE, la première plateforme française de ressources scientifiques et techniques dédiée aux « jeux sérieux »…
Sécheresse plans de maïs
Le département du Puy-de-Dôme reconnu pour les calamités agricoles
Une partie du Puy-de-Dôme reconnue au titre des calamités agricoles avec 158 communes concernées. Les demandes d'indemnisation…
Durant la période qui précède la reprise de l’exploitation, Sylvain investit l’argent qu’il gagne dans son futur cheptel de vaches Aubrac.
Une transmission hors-cadre familial réussie !
Jean-Louis Lescure, exploitant retraité depuis octobre 2021, a eu la chance de trouver un jeune repreneur pour son exploitation.…
Méthaniseur
Méthanisation : solution d’avenir en milieu agricole
Bertrand Duprat, agriculteur méthaniseur et vice-président de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF),…
La nouvelle programmation FEADER 2023-2027 en Auvergne Rhône-Alpes met l'accent sur l'installation et les investissements agricoles.
La Région assoit son soutien à l'agriculture
Les services de la région Auvergne Rhône-Alpes ont présenté le nouveau programme FEADER 2023-2027 à l’occasion d’une rencontre…
Julien Villedieu, Éric Villedieu et Jean-François Geille se tenant devant leur bâtiment récemment agrandi.
Robots de traite en circulation libre et maintien du pâturage
Mardi 8 novembre, des portes ouvertes bâtiment étaient organisées par l’EDE 63 au Gaec du Puy de Boucaud à Heume-l’Église,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole