Aller au contenu principal

«Des prix, sinon rien !»

«Des prix, sinon rien !»

L’agriculture française vit une crise sans précédent. Son avenir est mis en jeu. Jeudi dernier, la forte mobilisation lors du blocage de Clermont Ferrand a prouvé la détresse des agriculteurs de notre département ; tout comme l’ensemble des actions dans toute la France a réussi à convaincre les consommateurs de nos difficultés.

Le gouvernement n’a rien trouvé de mieux que d’annoncer un plan de soutien de 600 millions d’euros, dont 500 millions d’avances de trésorerie. Nous devons reconnaître qu’il est nécessaire pour les exploitations les plus en difficultés mais, malheureusement, il est bien insuffisant face à la crise que l’ensemble de l’agriculture est en train de subir. Ce plan de soutien n’est qu’un pansement sur une jambe de bois ! Nous avons besoin de prix rémunérateurs, pas d’un plan d’aides conjoncturel qu’il faudra renouveler dans 6 mois si rien n’est fait sur les prix !

Les transformateurs, les industriels, la grande distribution, le gouvernement et l’ensemble de la classe politique, tous reconnaissent que l’agriculture est en difficulté et qu’il y a urgence. Alors pourquoi est-ce si compliqué d’obtenir les quelques centimes qui nous manquent sur le litre de lait, le kilo de viande ou de blé ? Pourquoi l’application des accords des nombreuses « tables rondes » se fait-elle toujours attendre ? Pourquoi continue-t-on de sacrifier l’agriculteur ?

Si certains pensent que c’est en annonçant des plans de soutien ou des remontées de prix dans les semaines qui viennent que nous allons retourner gentiment travailler dans nos exploitations en applaudissant, ils se trompent ! Nous ne nous satisferons pas d’effets d’annonces, nous voulons des actes ! Nous voulons des prix rémunérateurs et nous ne pouvons plus attendre indéfiniment !

Chacun doit aujourd’hui prendre ses responsabilités pour sauver l’agriculture ! Et chacun doit être conscient que nous ne lâcherons pas ! Nous resterons mobilisés, les actions continueront tant que nous n’aurons pas obtenu des prix pour nos produits et du revenu pour chaque agriculteur !

Marion Vedel, Présidente de JA 63 - Christian Peyronny, Président de la FNSEA 63



Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne, mis en place par Mathieu Daim.
Une retenue d'eau qui fait désormais référence
Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne. Il s'agit d'un ouvrage d'une…
Tableau de fermage du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021
Indice des fermages du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

L’indice des fermages pour le département du Puy-de-Dôme est constaté pour 2020 à la valeur de 105,33. Cet indice est…

Bâtiment d'élevage
Le projet bâtiment étape par étape
 Un projet bâtiment demande deux ans de reflexion, démarches administratives et construction avant que les premiers animaux n'en…
Forêt qui dépérit de Celle-sur-Durolle, au cœur des Bois Noirs
Les forêts de nos contrées se meurent
Les arbres dépérissent partout en France sous les effets du changement climatique et certaines essences historiques des massifs…
Visite d’exploitation l’après-midi du 6 mars à l'occasion de l'assemblée générale.
2020 : Carton plein pour le Syndicat Aubrac
Si 2020 fut pour les syndicats de races allaitantes une année blanche en termes d’actions promotionnelles, techniques ou festives…
Ravage de campagnols terrestres dans les prairies
La bromadiolone bannie dès le 20 décembre 2020
Par voie de communiqué, la Draaf Auvergne Rhône-Alpes confirme deux évolutions réglementaires majeures dans la lutte contre le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole