Aller au contenu principal

Domagri
Des perspectives de développement prometteuses

La Réunion générale d’information de Domagri s’est tenu le 13 décembre dernier.

Une baisse de 17 %
La coopérative Domagri a dressé lors de sa réunion générale d’information le bilan de ses multiples activités. La collecte de grains 2005-2006 accuse une baisse de 17 % par rapport à l’exercice précédent, toutes espèces confondues.
Le secteur de l’agro-fourniture, quant à lui, est confronté aux conséquences directes du contexte réglementaire et de l’évolution du coût de l’énergie : le groupe stabilise cette année son activité de distribution. «Nous avons amélioré notre offre en nutrition animale et nos ventes ont augmenté de 3700 tonnes. En parallèle, le secteur des loisirs verts est en extension : pour exemple, un magasin Gamm Vert va être créé à St-Eloy-les-Mines» précise Michel Delsuc, président de Domagri. «Nous avons également de fortes perspectives de développement grâce à nos filiales et nos partenaires. Nous recherchons de la valeur ajoutée à nos produits en développant la transformation avec la Société Meunière du Centre et la boulangerie notamment». Le directeur de Domagri, Patrick Pithon, a ajouté que « l’accent est mis sur la qualité du conseil pour accompagner le développement des exploitations ».
Hubert Grallet, président de la section métiers du grain à Coop de France s’est exprimé au sujet des perspectives des marchés : « On assiste cette fin d’année à une flambée des prix mondiaux due à un affaiblissement des stocks et de faibles récoltes. Le marché est porteur : la coopération renforce notre capacité de réponse aux demandes croissantes en besoins alimentaires et non-alimentaires. Restons vigilants sur l’envolée des prix en conservant les systèmes d’intervention et de protections aux frontières !».Question à...

Michel Delsuc, président de Domagri
Quels moyens vous donnez-vous pour garder la compétitivité des exploitations et de la filière ?
Michel Delsuc : «La compétitivité de nos exploitations est inféodée à notre capacité de production et aux moyens disponibles pour y parvenir. Ainsi, tant qu’aucun substitut efficace ne nous est proposé, nous avons besoin des produits phytosanitaires pour rester compétitifs. De plus, la recherche, y compris à travers les biotechnologies, est essentielle pour progresser dans les domaines des semences, de la transformation, des applications industrielles, etc. C’est pour cela que nous nous sommes associés à la création de Céréales Vallée. N’oublions pas notre rôle premier : en restant compétitifs, nous pourrons produire de quoi nourrir le monde, tout en étant rémunérés pour notre travail».


André Bonin, ancien directeur adjoint de Domagri, a reçu l'insigne de Chevalier dans l'Ordre National du Mérite Agricole par Pierre Aymard, Officier du même ordre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Le Covid aura finalement eu raison du plus grand rassemblement du monde de l'élevage.
Le Sommet de l'élevage reporté en 2021
Le rendez-vous européen des professionnels de l'élevage prévu début octobre à Clermont-Ferrand ne se tiendra pas cette année.
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole