Aller au contenu principal

Des nouvelles cultures dans le Puy-de-Dôme

Jeudi 18 juin, les Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme ont organisé un tour de plaine en Limagne Nord afin d'échanger sur leurs expériences dans le développement de nouvelles cultures sur leurs exploitations.

Première visite d’exploitation chez Baptiste Arnaud à Ménétrol.

Il y a un an, le groupe Cristal Union a pris la décision de fermer le site de la sucrerie Bourdon à Clermont-Ferrand. Une décision difficile à accepter pour les 500 planteurs et laissant 5000 hectares de production inexploités. C’est en répondant à un appel à projet lancé par la Fondation Avril et l’Etat intitulé « Massif central : territoire à agricultures positives », que les Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme ont voulu être moteur dans cette aventure, à la recherche de nouvelles alternatives à la betterave sucrière. C'est sur le territoire des Limagnes et du Val d’Allier que ces nouvelles pistes de diversification doivent trouver leur place.

L’objectif étant de favoriser les projets regroupant plusieurs acteurs du territoire en associant le développement territorial et les transitions agricoles dans le Massif central. Cet appel à projet a été une opportunité pour les JA 63. Grâce à leur travail et leur investissement dans ce projet, ils ont fait partie des 9 lauréats retenus par le jury. Les producteurs se sont alors lancés dans la production de nouvelles cultures.

Premier constat à chaud

Un an après, l’heure du bilan a sonné. De Ménétrol à Aigueperse, les échanges coopératifs entre les agriculteurs ont permis de connaître les avancées des cultures de chacun, des points positifs ou négatifs rencontrés et d’échanger mutuellement sur leurs expériences. Des nouvelles cultures telles que la courgette, les haricots rouges ou même le melon font partie des nouvelles pistes de diversification. Grâce à un groupe de travail motivé, le projet de diversification avance. La demande est là et la production, bien qu’elle ne soit pas sans surprise, offre des produits de qualité pour la plupart. Les premiers constats révèlent tout de même des difficultés dans l’exercice du maraîchage : itinéraire technique, gestion des maladies, main d’œuvre et commercialisation.

Les perspectives d’évolution

Les JA du Puy-de-Dôme se retrouveront à la fin des travaux saisonniers. Ensemble, ils feront le bilan de cette première saison. De ces enseignements, il faudra travailler et trouver des solutions aux problèmes rencontrés. Pour pallier aux difficultés : des formations pour un meilleur accompagnement technique, la création d’une structure pour regrouper la commercialisation… Les idées sont nombreuses. Par la force du collectif et grâce à un accompagnement proposé dans le cadre de l’appel à projet, JA espère pouvoir apporter toutes les clés aux agriculteurs pour que le défi de la diversification soit une réussite.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Mathieu Peyrat a repris l'exploitation de François Dauphin à Job.
" J'ai eu la chance d'avoir le repreneur sous la main"
Plusieurs journées autour de la cessation et reprise d'exploitation sont organisées dans le Puy-de-Dôme. L'occasion de rencontrer…
Ovins dans une étable
La filière ovine puydômoise à la recherche de repreneurs
Le renouvellement des générations est également un enjeu pour les filières puisqu'il assure le maintien du maillage des activités…
Emmanuel Bernard, Bruno Dufayet et Jonathan Janichon face aux représentants des éleveurs de la région Auvergne Rhône Alpes mardi 16 février à Aubière.
Les éleveurs allaitants mettent la pression sur le gouvernement
 Prix en berne, échec du plan-filière, négociations difficiles de la Pac, indifférence et passivité gouvernementale... Les…
Michèle Boudoin, présidente de la FNO.
" L’aide couplée ovine est une priorité vitale ! "
Dans le cadre de la réforme de la Pac post-2023, les producteurs ovins revendiquent le maintien de l’aide couplée ovine. Leurs…
Le 17 février, une trentaine d'agriculteurs a répondu présent à l'invitation de la Chambre d'agriculture autour d'une réunion d'information sur la mise en place d’une filière légumes dans le Puy-de-Dôme.
Légumes de plein champ : les prémices de la filière
Le 17 février dernier, la première réunion d'information autour de la production de légumes de plein champ marque le début des…
Vache + saint nectaire
Le Saint-nectaire se met au Bio
La production de lait Bio en AOP Saint-nectaire est encore marginale avec seulement une dizaine de producteurs, mais cela…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole