Aller au contenu principal

Rendez-vous
Des fermes de Puy-Guillaume s’ouvrent aux habitants

Mathieu Meley (en photo) et Quentin Baumont  prêts à recevoir le public.

Le combat mené à Puy-Guillaume, par les Jeunes Agriculteurs continue avec un nouvel événement le 9 février prochain.

Deux agriculteurs de Puy-Guillaume, Quentin Baumont et Mathieu Meley, invitent les habitants de la commune à venir découvrir leur exploitation. Ils en ouvrent les portes aux visiteurs le dimanche 9 février, de 10 h à 16 h 30.

Le contexte est désormais bien connu. Quatre agriculteurs de cette commune sont freinés dans leurs projets à cause d’une mairie récalcitrante, les conseillers municipaux ayant refusé, en fin d’année dernière, la modification du Plan local d’urbanisme (PLU). Or, cette modification aurait permis à ces exploitants de construire une bergerie, une stabulation, un poulailler ou encore de monter une serre. Ils sont actuellement dans l’impossibilité d’ériger leurs bâtiments, de se diversifier, de développer et donc de rendre viable leur exploitation. Rien n’a pu voir le jour et la survie de certaines structures est en jeu. Pourtant les dossiers ne sont en rien pharaoniques et démesurés.

Cette journée est donc l’occasion pour les habitants de la commune de se faire une idée, bien à eux, du métier et des projets de chacun, de découvrir sur le terrain une exploitation agricole, comme il en existe partout sur le département, avec ses atouts et ses contraintes. Il s’agit aussi de mieux se connaître pour mieux vivre ensemble. Mais il s’agit surtout de les sensibiliser à la cause de ces agriculteurs, à quelques semaines des élections municipales. Sans leur soutien, il sera difficile de faire évoluer le combat dans le bon sens.

Au choix, les visiteurs seront attendus chez un producteur de lait de vaches ou sur une ferme produisant du lait de brebis. Enchainer les deux peut, bien sûr, être possible. En plus des propriétaires, les visiteurs seront accueillis par des JA, prêts à satisfaire leur curiosité, à répondre à leurs sollicitations et à les rassurer, quant à d’éventuelles inquiétudes.

En pratique

Journée Fermes ouvertes, à Puy-Guillaume, le dimanche 9 février, de 10 h à 16 h 30. Deux exploitations seront ouvertes : Quentin Baumont à Cottard et le Gaec Meley à Chez Guillot.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole