Aller au contenu principal

Haies
Des agriculteurs planteurs de haies

Pour la deuxième année consécutive, des agriculteurs plantent des haies et alignements d’arbres sur leurs parcelles.

Démonstration de plantation.

Les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à s'intéresser aux plantations de haies. Dans le Puy-de-Dôme, ces plantations sont organisées par la Mission haies, via des conseils de plantation et l'organisation d'une commande groupée de plants forestiers. Cet automne, ce sont 50 planteurs de haies pour près de 15 km de bocage reconstitués. 30 ont planté en plein champ, et 20 ont privilégié des plantations autours des bâtiments.
Cet enthousiasme est favorisé par une aide du Conseil général du Puy-de-Dôme, qui finance à 100% le Conseil technique de la Mission haies et subventionne la plantation.

Pourquoi planter ? 

L'objectif premier de la plupart des agriculteurs est la recherche de brise-vent : il s'agit de protéger les troupeaux contre le vent et limiter le dessèchement du sol par le vent.
A ceci s'ajoute d'autres rôles : limiter les congères, lutter contre les pullulations de rats taupiers, favoriser les auxiliaires des cultures, limiter l'érosion de sols (talus notamment) et produire du bois.
Ainsi, des alignements de noyers et merisiers ont été implantés, avec des objectifs de production de billes de pied de qualité en 40 à 90 ans maximum.
En règle générale, ces plantations sont peu onéreuses : la fourniture de 100 m de haie représente 150 à 200 €. Et le temps de travail représente un jour pour une personne.

Point sur les arbres champêtres et la PAC 

Aujourd'hui, la réglementation des primes est de moins en moins contraignante vis-à-vis des arbres présents sur les parcelles. Les bosquets abris, haies et alignements d'arbres peuvent être implantés sans risque dans le cadre de la PHAE2 et des aides aux grandes cultures.

 

 

Où s'adresser ?
- Mission Haies Auvergne (URFA) : financée par le Conseil Général du Cantal et du Puy de Dôme pour apporter appui technique et conseil aux porteurs de projet sur le bocage et mener des actions de sensibilisation. Contact : Tél : 04 71 60 24 95.

- Association arbres et paysage en châtaigneraie : association qui soutient les plantations en châtaigneraie cantalienne, avec une aide de 50 % du Conseil général du cantal et du conseil régional d'Auvergne. Contact : 8 rue de la gare, 15 600 MAURS. Tél : 04 71 46 94 12

- Association Les haies du Puy de Dôme : association qui soutient les plantations de haies et centralise diverses informations techniques sur son site internet : http://www.haiesdupuydedome.fr/

- Fédération des Chasseurs du Puy de Dôme : soutien technique et financier pour des projets portés par les sociétés de chasse.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole