Aller au contenu principal

Démonstration de matériel : un projet inter-Cuma pour un matériel forestier

La CUMA de la Comté, à l’initiative d’un de ses adhérents, a reçu une trentaine de personnes dans le cadre d’une démonstration d’un combiné coupeur-fendeur.

La démonstration du combiné coupeur-fendeur a attiré plus de 30 personnes sur l’exploitation de Cyril Chouvy.

Nombreux sont les agriculteurs a faire eux memes leur bois de chauffage. C’est le cas de Cyril Chouvy, eleveur laitier pres de Manglieu qui souhaitait trouver une solution pour faciliter ces travaux forestiers. C’est au Sommet du Bois a Cournon qu’il decouvre le combine coupeur-fendeur. «Cette machine permet de couper et de fendre en buche des billes de bois d’un diametre allant jusqu’a 40 centimetres. » Des lors, Cyril Chouvy propose au fabricant de se deplacer pour realiser une demonstration a destinations de plusieurs agriculteurs. L’eleveur envoie personnellement pres de 50 invitations aux adherents de la Cuma de la Comte (ou il est lui-meme adherent) et aux agriculteurs de son canton. «Nous sommes 25 adherents dans ma Cuma, mais seulement cinq sont interessees. C’est trop peu pour acheter ce materiel en commun. J’ai donc decide d’elargir les invitations pour montrer aux gens que la Cuma est ouverte aux nouveaux adherents, mais aussi aux autres Cuma. Ce serait la l’occasion de fonctionner en inter-Cuma sur un materiel qui demande peu de reactivite. »

Doucement mais surement
De fil en aiguille, ou plutot de bouches a oreilles, la demonstration organisee par Cyril Chouvy arrive jusqu’a la Federation departementale des Cuma. L’organisme va a son tour inviter l’ensemble des presidents des Cuma du Puy-de-Dome. Ce sont donc plus de 30 personnes qui ont repondu presentes le 7 juillet dernier lors de la demonstration du combine coupeur-fendeur. «Je ne m’attendais pas a avoir tant de monde, mais c’est temps mieux. Chacun a pu s’exprimer et dire de quoi il avait reellement besoin. Il en est ressorti qu’il faudrait investir dans un casse bois, pour les grandes longueurs et les gros diametres, en plus du combine. Ces deux outils permettraient de nous donner davantage de marges de manœuvre. Apres cette demonstration, deux Cuma (Tours-sur-Meymont et Cunlhat) seraient interessees pour rejoindre la Cuma de la Comte et investir dans ces materiels.» Encore a l’etat de projet, l’initiative de Cyril Chouvy fait son petit bout de chemin. L’achat des deux machines demanderait un investissement de 41 000€ subventionne a hauteur de 10% par le Conseil regional et 10% par l’Union Europeenne. Les Cuma esperent aussi une aide de la MSA dans le cadre de la securite au travail. «Avant tout achat, nous voulons prendre le temps de reflechir pour nous organiser au mieux. Dans ce projet, nous avons aussi pour objectif d’avoir un tarif accessible a tous les utilisateurs de 10 € maximum par stere de bois.» Les initiatives, comme celle de Cyril Chouvy, se multiplient dans le departement. Les Cuma n’hesitent plus a ouvrir leurs portes a d’autres.



MELODIE COMTE


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne, mis en place par Mathieu Daim.
Une retenue d'eau qui fait désormais référence
Le premier projet individuel de réserve d'eau dans le Puy-de-Dôme est sorti de terre en Limagne. Il s'agit d'un ouvrage d'une…
Tableau de fermage du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021
Indice des fermages du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

L’indice des fermages pour le département du Puy-de-Dôme est constaté pour 2020 à la valeur de 105,33. Cet indice est…

Bâtiment d'élevage
Le projet bâtiment étape par étape
 Un projet bâtiment demande deux ans de reflexion, démarches administratives et construction avant que les premiers animaux n'en…
Visite d’exploitation l’après-midi du 6 mars à l'occasion de l'assemblée générale.
2020 : Carton plein pour le Syndicat Aubrac
Si 2020 fut pour les syndicats de races allaitantes une année blanche en termes d’actions promotionnelles, techniques ou festives…
Forêt qui dépérit de Celle-sur-Durolle, au cœur des Bois Noirs
Les forêts de nos contrées se meurent
Les arbres dépérissent partout en France sous les effets du changement climatique et certaines essences historiques des massifs…
Ravage de campagnols terrestres dans les prairies
La bromadiolone bannie dès le 20 décembre 2020
Par voie de communiqué, la Draaf Auvergne Rhône-Alpes confirme deux évolutions réglementaires majeures dans la lutte contre le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole