Aller au contenu principal

« De qui se moque-t-on ?»

Les présidents des Chambres d’agriculture d’Auvergne Rhône-Alpes

Les présidents des Chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes, vent debout contre l’annonce de la réduction de leurs moyens d’action.

 

Le Gouvernement a confirmé une baisse de la TATFNB (Taxe additionnelle à la taxe sur le foncier non bâti) : moins 15 % en 2020, pour cette contribution destinée au financement du réseau des Chambres d’agriculture.

En Auvergne-Rhône-Alpes, c’est un montant de 5,7 millions d'euros, soit - 7 % pour le budget des Chambres d’agriculture. Argument de l’Etat : « donner plus de pouvoir d'achat aux agriculteurs »…

De qui se moque-t-on ?!

En matière de « pouvoir d’achat des agriculteurs », l’économie que représenterait cette mesure pour les propriétaires de terrain agricole et forestier est de l’ordre de 1 euro par hectare !

Pour les agriculteurs de notre région, qui ne sont pas propriétaires de l’ensemble des surfaces qu’ils cultivent, c’est potentiellement un gain de l’ordre de 10 à 20 euros par an ! Pas de quoi redresser leurs finances !

Par contre, mettre à mal celles des Chambres d’agriculture qui accompagnent les agriculteurs au quotidien dans leur travail, ça c’est sûr ! Et c’est ce contre quoi nous, élus des Chambres d’agriculture d’Auvergne-Rhône-Alpes, réunis le 22 juillet, nous insurgeons.

Les membres du bureau de la Chambre régionale d’agriculture relèvent ainsi la « contradiction » entre cette future coupe budgétaire et « les ambitions » que le gouvernement affiche pour le réseau.

La signature d’un contrat d’objectifs est prévue avant la fin de l’année et la loi Essoc a confié de nouvelles missions aux Chambres pour accompagner les agriculteurs vers une agriculture durable et multi fonctionnelle sur l’ensemble des territoires ruraux de notre région.

Les Chambres d’agriculture sont un outil mutualisé d’intérêt général au profit des agriculteurs, des forestiers des collectivités et des territoires : les affaiblir financièrement, c’est mettre à mal cette mutualisation renvoyant chacun soit à l’absence de services et d’accompagnement, soit à des services nécessairement plus couteux que certains agriculteurs auront du mal à payer !

En tant que présidents des Chambres d’AURA, nous ne peuvent nous résoudre à une décision strictement financière qui, sans réel gain pour les agriculteurs, conduirait au contraire à l’affaiblissement du développement économique de notre agriculture et de nos territoires ruraux.

Nous entreprenons d’ores et déjà des démarches auprès de nos parlementaires régionaux pour les sensibiliser à la question.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole