Aller au contenu principal

CRISE CEREALIERE 2016 : NOUS ATTENDONS DES DECISIONS ET NON DES MESURETTES

Le Président de l'AGPB, Philippe Pinta revient en vidéo sur la moisson catastrophique de 2016 et ses conséquences économiques et humaines. La situation réclame des mesures d'urgence. Nous sommes en septembre et on ne voit rien venir. Nous attendons des décisions et non des mesurettes. s'est il exprimé. Retrouvez ci dessous l'interview video et la retranscription de ses propos.

Crise céréalière

 

UNE CRISE SANS PRECEDENT

Les céréaliers connaissent l'une des pires crises depuis la fin de la guerre avec de faibles volumes (-30% à -50%), une qualité qui n'est pas au rendez vous (PS faibles) et des prix déprimés (-100EUR/T perdus sur 3 campagnes). Les pertes des céréaliers sont très importantes et atteignent 500 EUR/ha en moyenne selon les régions, que ni les acomptes des organismes collecteurs, ni les avances de trésorerie PAC promises en octobre 2016 ne pourront compenser.

Impossible aujourd'hui de se verser le moindre revenu, nous sommes confrontés à des situations économiques extrêmement difficiles et des drames humains jamais vus. Toutes les estimations à ce jour concourent à dire aujourd'hui que ¾ des céréaliers ne pourront pas vivre de leur métier (pas de revenus) et ça fait 3 ans que cela dure (40% en 2013, 2014, 2015). Maintenant, nous avons besoin de relancer les cultures pour 2017.

UN PLAN D'URGENCE EN ATTENTE DE DECISIONS

Et pourtant, nous sommes déjà en septembre et on ne voit rien venir : nous attendons des décisions et non des mesurettes, Monsieur le Ministre. Devant l'urgence de la situation, j'ai proposé le 26 juillet dernier à Stéphane Le Foll, un PLAN D'URGENCE, pour permettre aux producteurs de sortir la tête de l'eau et redémarrer la campagne. L'AGPB de concert avec la FNSEA travaille depuis l'été avec le gouvernement sur des mesures immédiates mais force est de constater que cela n'avance pas. Ça ne peut plus durer.

Je le dis et le répète, nous n'avons pas besoin d'une énième analyse de la situation mais simplement de décisions politiques au niveau français et européen. Vu l'ampleur de la crise, la France doit obtenir de Bruxelles une aide exceptionnelle pour ses céréaliers. C'est urgent, et vital pour le monde agricole et l'économie de notre pays.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole