Aller au contenu principal

Exposition
Coutellia, la communion collective d’une filière avec son territoire

Les 17 et 18 mai prochain à Thiers, dans le cadre du salon international du couteau d’art et de tradition, les couteliers du bassin thiernois exposent leur savoir-faire au reste du monde.

Avec le couteau « Le Thiers », dont on célèbre le 20ème anniversaire cette année, le salon Coutellia est un des outils structurants de communication dont disposent les acteurs de la filière pour promouvoir les spécificités de leur production. Cette année, la principale innovation du salon, dont c’est la 24ème édition, est l’accueil des couteaux anciens qui seront visibles dans l’enceinte de la manifestation au sein d’un chapiteau dédié.

 

La « haute couture du couteau »

En l’absence de salon professionnel spécifiquement consacré au couteau, l’objectif des organisateurs de Coutellia est de devenir le salon de référence de la production coutelière. Il est le reflet du savoir-faire des entreprises locales axé sur la production de pièces uniques et la fabrication de petites séries, tels la haute-couture et le prêt-à-porter par comparaison avec l’univers du textile.

Le succès du salon Coutellia, dont témoignent les nombre d’exposants (170) et de visiteurs (4 000 l’an passé) en constante progression, est aussi le fruit du dynamisme de la filière locale qui a su convertir les évolutions drastiques des attentes de la clientèle et des circuits de distribution en facteurs de croissance pour son développement. Les acteurs de la filière coutelière thiernoise assurent leur différenciation sur la base des critères suivants : l’origine France, l’application de règles exigeantes de qualité et la diversité des produits qu’ils proposent issu d’un renouvellement constant de l’offre.

 

Une stature internationale en progression

L’attractivité du salon Coutellia déborde largement les frontières du bassin thiernois. Ainsi, près de 25 pays sont représentés parmi les visiteurs et exposants du salon et les organisateurs ont été flattés d’accueillir, au cours des éditions précédentes, des délégations espagnoles, russes, japonaises à la recherche d’idées nouvelles pour dynamiser leurs territoire et filière respectifs.

Un programme d’animations musclé

Le salon Coutellia est ponctué par de nombreuses animations organisées par les Confréries du couteau de Tié et du couteau de Thiers. Ainsi, pour symboliser l’ouverture des professionnels du bassin thiernois, des forgerons aveyronnais et catalans démontreront leur savoir-faire ainsi qu’un forgeron anglais, spécialisé dans les alliages non ferreux, qui illustrera de nouvelles manières de travailler le métal.

Enfin, le salon Coutellia fonctionne en complémentarité avec le Musée de la Coutellerie dont la visite est ouverte gratuitement aux participants du salon, et avec l’Usine du May, maison de l’aventure industrielle. L’union de ces symboles participe à l’identité du territoire, fruit d’un investissement permanent des acteurs professionnels et institutionnels.

En pratique

 

Le salon Coutellia est ouvert le samedi 17 mai de 9 h à 18 h et le dimanche 18 mai de 10 h à 18 h.

L’entrée est payante :10 € par personne pour une journée, 15 € par personne pour les deux jours, gratuité pour les enfants de moins de 15 ans.

Contact : 04.73.51.66.50, evenements@puy-de-dome.cci.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole