Aller au contenu principal

Installation
Congrès national JA à Saint-Flour : l'envie de marquer les esprits

Le Cantal et la ville de Saint-Flour accueilleront les 9, 10 et 11 juin prochains, le congrès national des Jeunes Agriculteurs. 800 congressistes sont attendus.

Inaugurer le congrès au sommet du Plomb du Cantal : telle est l’une des surprises promises aux congressistes. Une ouverture inédite et originale à l’image de l’ensemble du plan de communication concocté par le comité d’organisation.

On dit que les jeunes portent souvent un regard dédaigneux sur les belles années et initiatives de leurs aînés... À Saint-Flour on a fait mentir les convictions populaires.
« L'idée d'organiser le congrès national des Jeunes agriculteurs nous est venue quand on a interrogé les anciens du CCJA(1) de Saint-Flour qui s'étaient lancés en 1988 dans l'organisation du congrès du CNJA(2), explique Virginie Chalvet, qui 20 ans plus tard a repris le flambeau à la tête du comité d'organisation et des JA de Saint-Flour nord. Quand on s'est réunis jeunes et moins jeunes pour une journée conviviale, on voyait pétiller leurs yeux à l'évocation de ce beau projet qui leur avait permis de redynamiser le canton ». Une dynamique cantonale dont l'équipe actuelle des JA était aussi en quête. Quelques mois plus tard, en mars 2008, sur le barrage du tunnel du Lioran (suite au blocage commercial des animaux lié à la FCO), les quatre présidents cantonaux de Saint-Flour nord et sud, Ruynes-en-Margeride et Murat en rediscutent... et se disent « pourquoi pas».

18 mois de préparation

En à peine trois semaines, le dossier de candidature est bouclé, avec l'appui enthousiaste de la ville de Saint-Flour. « On a mis le paquet, on a aussi fait du lobbying et après une visite de JA national sur le terrain, on a décroché l'organisation du congrès 2009», se rappelle la jeune femme, installée depuis 2005 hors cadre familial en Gaec avec trois associés en production laitière et ovine. Depuis 18 mois donc, les quatre équipes cantonales - comme leurs familles d'ailleurs - vivent pour l'événement : « On est parti comme une locomotive avec nos quatre cantons, on avait une telle motivation que d'autres, Vic, Aurillac notamment, ont suivi. D'autres cantons ont été en contact pour savoir comment ils pourraient nous donner un coup de main le jour j », se félicite le comité d'organisation bien décidé à imprimer son empreinte dans les annales nationales.

La montagne et l'herbe comme étendards

« Nous avions deux idées en tête, expose la dynamique présidente. D'abord la conviction que l'année 2008-2009 serait décisive pour l'élevage avec le bilan de santé de la Pac. Nous avons donc eu à cœur d'imprégner, via un film promotionnel, la décoration du site ou encore les repas, les quelques 800 congressistes attendus des spécificités de notre agriculture de montagne et de l'élevage à l'herbe». Avec un message : celui de jeunes éleveurs attachés à leur métier et désireux « d'être encore là demain ».
Autre ambition des Cantalous: profiter du congrès pour donner envie aux participants de revenir dans le Cantal, de consommer les produits Cantal,... bref imprégner là encore les jeunes agriculteurs de la France entière des sensations, savoir-faire et valeurs cantaliennes, avec l'appui du Conseil général. Le tout en faisant preuve d'une certaine originalité et avec une grosse envie «d'impressionner ».
Le seul regret que nourrissent Virginie et ses collègues: celui de ne pouvoir « être au four et au moulin. Nous n'avons pas toujours pu nous mobiliser pour les actions syndicales comme nous l'aurions souhaité » au cours d'une année particulièrement tendue. Mais les JA des quatre cantons comptent bien profiter de l'occasion pour affirmer le rôle et la place de l'agriculture dans le département. « C'est un peu notre contribution pour sortir l'élevage de ses difficultés », conclue le comité d'organisation.

(1) CCJA : Centre Cantonal des Jeunes Agriculteurs.
(2) CNJA : Centre National des Jeunes Agriculteurs.

 

Les temps forts du congrès

Mardi 9 juin
Inauguration sur le toit du Cantal, au sommet du Plomb du Cantal à 1855 mètres
- 14 heures : ouverture débats à huit clos - Rapports financier et d'activités 2008
- 18 heures : ouverture officielle suivie d'une présentation du département et d'un apéritif offert par la mairie de Saint-Flour

Mercredi 10 juin
- 9 h - 12 h : Présentation et vote du rapport moral par Jérôme Volle, secrétaire général de JA
- 12 h -12 h 30 : présentation du rapport d'orien-tation 2009

Déjeuner
- 14 h 15 : intervention des régions suivie de la séance des amendements sur le rapport d'orientation

Dîner de gala


Jeudi 11 juin
- 9 h - 10 h :
Intervention de Michel Barnier, ministre de l'Agriculture
de Julien Fau (JA Cantal) et William Villeneuve.

- 10 h - 11 h 30 : table ronde « Le jeune agriculteur est-il un entrepreneur comme les autres ? » avec notamment Carole Doré, vice-présidente de JA, André Marcon, président de la Chambre régionale de commerce et industrie d'Auvergne, Pierre Jarlier, sénateur-maire de Saint-Flour

- 12 h : intervention de Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA

- 12 h 10 : Signature de la charte JA-FNSEA-APCE-ANEFA sur l'intervention dans les collèges

- 12 h 20 : Intervention de William Villeneuve

- 12 h 30 : Intervention de clôture du congrès par Alain Marleix, secrétaire d'Etat chargé des Collectivités locales.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole