Aller au contenu principal

Congrès
Congrès mondial de la bio en France, une première !

La 20ème édition du congrès mondial de la bio se tient cette année à Rennes, du 6 au 10 septembre sous le parrainage de Nicolas Hulot.

Panneau agriculture bio dans un champs

Cette année, et pour la première fois, le congrès mondial de la bio se tiendra en France du 6 au 10 septembre 2021 avec un double format en présentiel et en digital.
La crise sanitaire mondiale a mis   en évidence les interconnexions entre santé humaine, animale et environnementale dans un   contexte de mondialisation. Le Congrès Mondial de la  Bio a pour  ambition  de  valoriser l’agriculture biologique comme solution à ces problématiques actuelles. Organisé  tous les 3  ans, il réunit  tous  les  acteurs concernés,  de  la production à la consommation, pour échanger, autour de conférences, sur les grandes questions de l’agriculture   biologique   dans   le monde : résilience, transformation  de  la  société,  régénération  des  écosystèmes,  santé et souveraineté alimentaire. Un  moment  de partage et de construction  organisé autour d’objectifs spécifiques : inspirer l’agriculture dans son ensemble pour qu’elle devienne plus durable en intégrant les principes et les méthodes de l’agriculture biologique ; construire les grandes lignes de l’agriculture biologique de demain ; faciliter l’échange de connaissances entre tous les acteurs afin d’identifier les solutions durables aux grands défis actuels et futurs, et stimuler le secteur de l’agriculture biologique et la recherche scientifique principalement dans le pays et la région d’accueil.
La tenue du Congrès Mondial de la Bio en France est donc l’occasion de mettre en  valeur la  dynamique  de  l’agriculture  biologique française. En effet, la France est aujourd’hui le deuxième marché alimentaire bio en Europe, après l’Allemagne, avec  plus  de  70  000  opérateurs,  dont  50%  de  producteurs,  28%  de  transformateurs  et  12%  de  distributeurs,  et  180  000  emplois directs. Le marché  national  des  produits  bio  connaît  une  croissance  importante avec 12  milliards d’euros de chiffre  d’affaires en 2019 et +13,5% de surface en bio*.

* Source : Agence BIO/AND International juillet 2020

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

De gauche à droite : Laurine Rousset, présidente JA43, Eric Richard, président de la section laitière FDSEA43, Stéphane Joandel, président de la section laitière régionale, Vincent  Chirent, producteur de lait 63 et Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA63 ont procédé à une  vérification des prix du lait au supermarché E.Leclerc à Clermont-Ferrand
Les producteurs revendiquent 500 €/1000 litres de lait
Dans un contexte de flambée des prix et de sécheresse sans précédent, les responsables professionnels de la région demandent à la…
Les agriculteurs investissent dans le matériel économe en eau.
Comité départemental de l’eau : un renforcement des mesures de restriction

Le secrétaire général de la préfecture a réuni le Comité départemental de l’eau le 19 juillet afin d’échanger sur la situation…

L’Axe Allier passe en alerte renforcée
A l’issue du Comité départemental de l’eau (CDE) du 9 août, le Préfet a pris le 5ème arrêté de restriction des usages…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal Massif central est venu à la rencontre des producteurs de lait.
Les producteurs de lait toujours dans l’incertitude
Le jeudi 4 août, les producteurs de lait puydômois ont mené une action devant les bureaux de Sodiaal à Clermont- Ferrand avant d'…
Durant les fortes chaleurs, les équipes de castration sont intervenues dans les champs le matin.
Les castrations sur la fin
La castration des maïs semence arrive bientôt à son terme après près d'un mois de travaux mais les fortes chaleurs laissent…
En marron, les communes classées en zone de montagne et qui bénéficient d'une majoration supplémentaire de 15%.
La récupération des eaux pluviales financée
L'Agence de l'Eau Loire-Bretagne double l'enveloppe financière de son appel à projets "économies d'eau dans les élevages" pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole