Aller au contenu principal

Comment bénéficier du soutien du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes ?

Le dépôt dématérialisé des dossiers sera possible à partir du 1er février et jusqu’au 15 mars 2019.

Plusieurs départements de la région ont été reconnus en calamités agricoles au titre de la sécheresse.

Le dépôt dématérialisé des dossiers sera possible dès le 1er février 2019. Cela afin de permettre aux principales banques (Crédit Agricole, Crédit Mutuel et Banque Populaire) d’envoyer en amont aux éleveurs, l’attestation nécessaire au dépôt de leur demande et ainsi faciliter leurs démarches.
Dans une volonté de solidarité, la Région Auvergne Rhône Alpes accorde une aide exceptionnelle aux éleveurs touchés par la sécheresse 2018 ayant réalisé des investissements agricoles (bâtiments d’élevage et équipements intérieurs, matériels productifs, acquisition de parts sociales liée à une installation) dont ils remboursent des encours d’emprunts.


Les bénéficiaires doivent remplir deux critères : Posséder une exploitation agricole dont le siège se situe sur une commune avec des pertes fourragères estimées supérieures à 30%n0, avoir un cheptel avec les caractéristiques suivantes : exploitations majoritairement bovins et ovins viandes : plus de 15 UGB, exploitations majoritairement caprins et ovins lait : plus de 7 UGB, élevages majoritairement équins : au moins 5 saillies en 2017-2018. Le calcul des UGB se fera sur la base des effectifs déclarés au 30/09/2018.

Accompagnement proposé


L’aide régionale est une aide forfaitaire comprise entre 300 € et 2 000 €. Elle est calculée en fonction des pertes fourragères estimées, de la taille de l’exploitation et de son statut en GAEC ou non. Cette aide forfaitaire doit être inférieure ou égale au montant du capital remboursé par l’éleveur sur son investissement agricole sur la période 2018-2019. Le cas échéant, l’aide sera plafonnée au montant du capital remboursé. Par exemple : si un éleveur peut prétendre à l’aide maximum de 2000 €, son capital remboursé sur la période 2018-2019 doit au moins être égal à 2000 €. Cette aide est accordée au titre du régime d’aides de « minimis agricoles », conformément au règlement (UE) n° 1408/2013.

Sophie Chatenet


(1) Les territoires éligibles sont ceux identifiés par les comités d’expertise départementaux pilotés par l’État dans le cadre de la procédure nationale des calamités agricoles pour la sécheresse 2018 comme ayant eu des pertes fourragères supérieures à 30%.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
De gauche à droite : Bertrand Bissuel, directeur du lycée, Alain Mercier, président de la Communauté de communes Dômes Sancy Artense , Brice Hortefeux et le sénateur Jean-Marc Boyer.
Des travaux au lycée de Rochefort-Montagne
Le lycée agricole de Rochefort-Montagne est engagé dans un plan de rénovation de ses bâtiments pour lequel la Région contribue à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole