Aller au contenu principal

Comment bénéficier des 4 400 € pour l’embauche d’un apprenti mineur ?

L’aide de 4 400 € pour l’embauche d’un apprenti mineur a été annoncée par le gouvernement.

Aide à l'embauche

Depuis le 15 juillet dernier, il est désormais possible de saisir la demande d’aide.

 

Une aide de 4 400 €

Les entreprises peuvent faire la demande d’aide si elles remplissent les conditions suivantes :

• Un effectif de moins de 11 salariés ;

• Elles ont embauché :

- depuis le 1er juin 2015 ;

- des apprentis âgés de moins de 18 ans à la date de conclusion du contrat.

L’aide est versée à l’échéance de chaque période de 3 mois suivant la date de début du contrat à raison de 1 100 €.

Les formalités pour bénéficier de l’aide

Dès la notification d’enregistrement du contrat d’apprentissage et dans un délai maximum de 6 mois à compter de l’embauche, l’entreprise doit fournir les informations nécessaires au versement de l’aide à un service dématérialisé de l’alternance dont les modalités sont désormais connues.

 

Une saisie de la demande d’aide par internet obligatoirement

La demande d’aide se fait obligatoirement par internet sur le site : www.alternance.emploi.gouv.fr

Pour ce faire, l’employeur doit créer son compte sur le site. Cette inscription permettra à l’employeur de faire la demande. L’employeur doit se munir du contrat d’apprentissage enregistré par la Chambre d’Agriculture. Il sera demandé à l’employeur de saisir le numéro du contrat d’apprentissage, ce numéro correspond au numéro d’enregistrement qui figure en bas à gauche du contrat d’apprentissage.

Si la demande était faite au-delà du délai de 6 mois après l’embauche laissé à l’employeur pour accomplir les formalités, la demande ne serait pas étudiée.

Une fois l’aide saisie, celle-ci sera transmise à l’Agence de Service et de Paiement (ASP).

 

Une saisie impérative des attestations de présence en ligne également à compter du 1er octobre 2015

L’ASP prendra contact avec les employeurs courant septembre pour expliquer les modalités d’accès au portail Sylaé (https://sylae.asp-public.fr/sylae/), dédié à la gestion des attestations de présences des aides versées dans le cadre de la politique de l’emploi.

L’exploitant aura le choix entre plusieurs options :

• l’envoi au format papier de ladite attestation ;

• ou l’envoi dématérialisé contre achat d’un certificat électronique.

 

Attention, ces données ne sont pas exhaustives.

Pour plus d’information, rapprocher vous d’Agri-Emploi 63.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole