Aller au contenu principal

Comité départemental de l’eau : un renforcement des mesures de restriction

Les agriculteurs investissent dans le matériel économe en eau.

Le secrétaire général de la préfecture a réuni le Comité départemental de l’eau le 19 juillet afin d’échanger sur la situation météorologique et hydrologique.
Depuis les dernières pluies de fin juin, les fortes chaleurs perdurent et le temps va rester constant pour les dix prochains jours. Les probabilités de précipitation sont faibles et ne seront de toute façon pas suffisantes pour améliorer l’humidité des sols qui restent faible aussi.
Le barrage de Naussac est plein à 62,5% et soutient l’Allier à hauteur de 7,7 m3/s, le Sep est rempli à 70,6%.
La baisse de débit des cours d’eau est accentuée depuis la mi-juillet et au vu des prévisions météo pour les jours à venir, l’administration a proposé les mesures suivantes :
Les zones soutenues (axe Allier) restent en vigilance. Les secteurs de l’Ance du Nord, de la Dordogne et de la Dore passent en alerte renforcée soit une réduction de 50% des prélèvements par tours d’eau ou par respect des contraintes horaires. L’Alagnon reste en alerte soit une réduction de 25% des prélèvements.
L’Allier rive gauche (Bédat, Ambène) passera en alerte dans la nuit de vendredi à samedi 00h00 sauf si des précipitations remettent la décision en cause d’ici là (arrêté rectificatif). L’Allier rive droite (Eau Mère) passe en crise soit un arrêt total des prélèvements.
Les élus du monde agricole ont largement contribué à retarder le passage en alerte sur l’Allier rive gauche pour sauver les cultures.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le jeu "La Grange" est une représentation simplifiée d'un territoire d'élevage. Son objectif est la co-construction par les joueurs d'une grange qu'ils devront faire évoluer au fil du temps, des contraintes et des souhaits partagés.
GAMAE : des jeux sérieux pour répondre à de sérieux enjeux
L’INRAE présente GAMAE, la première plateforme française de ressources scientifiques et techniques dédiée aux « jeux sérieux »…
Sécheresse plans de maïs
Le département du Puy-de-Dôme reconnu pour les calamités agricoles
Une partie du Puy-de-Dôme reconnue au titre des calamités agricoles avec 158 communes concernées. Les demandes d'indemnisation…
Durant la période qui précède la reprise de l’exploitation, Sylvain investit l’argent qu’il gagne dans son futur cheptel de vaches Aubrac.
Une transmission hors-cadre familial réussie !
Jean-Louis Lescure, exploitant retraité depuis octobre 2021, a eu la chance de trouver un jeune repreneur pour son exploitation.…
Méthaniseur
Méthanisation : solution d’avenir en milieu agricole
Bertrand Duprat, agriculteur méthaniseur et vice-président de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF),…
La nouvelle programmation FEADER 2023-2027 en Auvergne Rhône-Alpes met l'accent sur l'installation et les investissements agricoles.
La Région assoit son soutien à l'agriculture
Les services de la région Auvergne Rhône-Alpes ont présenté le nouveau programme FEADER 2023-2027 à l’occasion d’une rencontre…
Julien Villedieu, Éric Villedieu et Jean-François Geille se tenant devant leur bâtiment récemment agrandi.
Robots de traite en circulation libre et maintien du pâturage
Mardi 8 novembre, des portes ouvertes bâtiment étaient organisées par l’EDE 63 au Gaec du Puy de Boucaud à Heume-l’Église,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole