Aller au contenu principal

Charte d'engagements ZNT Puy-de-Dôme : un mois pour recueillir les avis

La consultation publique concernant la charte d'engagements des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques (Charte ZNT) a été lancée mercredi 20 mai pour un mois : à vos contributions

Depuis le 1er janvier 2020, la France s'est dotée de nouvelles mesures pour la protection des populations riveraines de zones de traitement par les produits phytopharmaceutiques. L'arrêté du 27 décembre 2019 relatif aux mesures de protection des personnes lors de l'utilisation de produits phytopharmaceutiques instaure des distances minimales à respecter, appelées des Zones de Non Traitement (ZNT) au voisinage des zones d'habitation. Certaines distances peuvent être réduites (de 10m à 5m pour les cultures hautes et de 5m à 3m pour les cultures basses) dès lors que des mesures de protection des personnes ont été prises dans le cadre d'une Charte d'engagements à l'échelle départementale. En réaction, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs du Puy-de-Dôme ont donc rédigé une charte d'utilisation de produits phytosanitaires pour mieux concilier l'évolution des pratiques agricoles et les interrogations des riverains et réduire les distances de ZNT sous certaines conditions et engagements..

Mais pour que cette dernière soit pleinement valide, il est nécessaire qu'elle soit mise en concertation publique, puis validée en Préfecture.

Que faire ?

Les agriculteurs du Puy-de-Dôme, tout comme les autres usagers, sont invités à participer à la consultation publique lancée le 20 mai. Cette consultation dure un mois et vise à recueillir les observations :

o           des personnes habitant à proximité ou leurs représentants, ainsi que celles des associations de défense des intérêts collectifs des habitants,

o           des maires des communes concernées, ainsi que l'association des maires du département,

o           des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques.

Les concertations publiques sont accessibles ici : http://fnseajapuydedome.concertationpublique.net

À partir de ces liens, chacun pourra accéder au dossier de concertation du projet de charte avec sa notice de présentation et un certain nombre de pièces réglementaires.

Chacun pourra également faire part de ses observations (non visibles sur le site). FNSEA et JA 63 conseillent aux agriculteurs de « renseigner l'ensemble des champs proposés tout en sachant que certains d'entre eux ne sont pas obligatoires ». Elle pourra ainsi mieux analyser les remarques. La consultation est ouverte jusqu'au 20 juin 2020.

Pour plus d'informations sur la réglementation, lire aussi notre article du vendredi 1er mai 2020 « Zones de non-traitement, des réductions sont désormais possibles ».

 

Pourquoi les réductions de distance étaient déjà possibles ?

Dès le 20 avril dans le département, un récépissé du projet de Charte émis par Mme la Préfète avait permis de réduire les distances de traitement (sous réserve d'utilisation du matériel antidérive) par aménagement au vu du contexte. Mais seule la concertation publique permet la validité de la Charte, d'où la mise en consultation cette semaine, afin d'entériner la Charte d'engagements rapidement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole