Aller au contenu principal

Puy-de-Dôme
" Cette convention revalorise et redéfinit le travail agricole "

Les besoins en main-d'œuvre dans le département sont constants notamment en élevage.  

Pascal Servier, secrétaire général d'Agri Emploi 63.

Les besoins en main-d'œuvre sont constants sur le Puy-de-Dôme. "L'élevage laitier est la principale production demandeuse" souligne Pascal Servier, secrétaire général d'Agri Emploi 63. Plus ponctuellement dans la saison, les producteurs de semences ou encore les éleveurs de volailles sont aussi demandeurs. Beaucoup d'offres pour peu de candidats malheureusement. Comme partout en France, les agriculteurs rencontrent des difficultés de recrutement. "Le travail, les horaires, l'éloignement des centres urbains et parfois la difficulté de logement rebutent pas mal de candidats "  souligne le secrétaire général.
Pourtant, Pascal Servier prédit : "la main-d'œuvre est l'avenir de l'agriculture". L'âge moyen des agriculteurs augmente et là encore "il y a trop peu de jeunes pour remplacer tous ceux qui partent à la retraite". La taille des exploitations s'élargit et "à un moment il faudra des mains" sans quoi "les exploitations diminueront leur production pour conserver une certaine qualité de vie". L'emploi agricole est par conséquent un enjeu d'avenir.
La nouvelle convention collective nationale permet dans un premier temps " de renforcer les liens existants entre tous les acteurs de l'emploi". Surtout, "elle revalorise et redéfinit le travail agricole" explique Pascal Servier. Bien qu'elle ne "change pas tout du jour au lendemain", cette convention est, pour le secrétaire général d'Agri Emploi 63, " la promesse d'ouvrir nos emplois à davantage de candidats".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Pascal Coste l’un des aiguillons agricoles de Valérie Pécresse
Encore peu évoqués jusqu’à présent, les sujets agricoles semblent enfin sortir de l’ombre dans la campagne présidentielle. L’…
Âgé de 16 ans, Sacha Guissez a été élu Mister Agri Junior 2022 et porte fièrement les valeurs transmises par ses parents et les couleurs de sa région.
Mister Agri Junior est puydômois !
Sacha Guissez a été élu, en décembre dernier, Mister Agri Junior et porte fièrement les couleurs de son futur métier et de sa…
Baptiste Arnaud, président de l'association 63 Saveurs.
"Une belle victoire pour la filière légumes"
Baptiste Arnaud, président de l'association 63 Saveurs.
Meilleurs voeux

Toute l'équipe d'Excepto et de l'Auvergne Agricole vous souhaite leurs meilleurs voeux pour 2022 !

Sébastien Vidal, nouveau président de Limagrain
« Sécurisons d’abord la production avant de sécuriser nos outils industriels »
La coopérative Limagrain porte à sa présidence Sébastien Vidal, succédant à Pascal Viguier, en poste depuis 2018.  
Lors de son allocution, Patrick Bénézit a assuré la mise en place prochaine d'un soutien, via les Chambres d'agriculture et les syndicats agricoles, pour aider les éleveurs à remplir leurs contrats.
La FNB rassure les éleveurs et les encourage à reprendre la main
La FNB et les syndicats agricoles puydômois ont donné rendez-vous aux éleveurs allaitants le 20 décembre dernier pour répondre à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole