Aller au contenu principal

« C'est impossible alors nous ferons en sorte de... »

David Chauve, Président de la FNSEA 63

David Chauve

La récurrence des épisodes climatiques extrêmes nous rappelle combien la gestion de l'eau, excédentaire ou déficitaire est indispensable pour la société toute entière. Pourtant, le sujet reste tabou, considéré impossible pour les porteurs de projets qui ont abandonné face à la complexité administrative. Irrigants individuels ou collectifs et syndicalistes sont régulièrement écoutés mais peu entendus par l'administration qui ne connaît qu'un seul interlocuteur : la Chambre d'agriculture. Sujet clos : rien n'avancera sans un engagement clair des élus. Et pourtant, en six ans, le contexte a évolué, les élus Chambre n'en ont certainement pas pris la mesure. Ils n'ont donc pas poussé la porte entrouverte par l'administration. La profession n'a pourtant jamais eu autant d'arguments à avancer en faveur de la gestion de l'eau. Les réflexions et les projets sont pourtant solides, par les motivations des exploitants, les nouveautés techniques, des itinéraires raisonnés et les arguments des outils économiques des filières de notre département. Nous défendons pour les six prochaines années : une position forte en faveur de la gestion de l'eau. Demain, avec cette réelle volonté des élus Chambre, des appuis, un plein engagement des acteurs, nous serons en mesure de trouver collectivement le terrain d'entente favorable aux milieux aquatiques et aux exploitations agricoles. Demain, plus que de potentielles assurances récoltes, l'eau sera un facteur d'attractivité de nos exploitations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole